Mes 5 raisons de quitter Facebook

Je zappais d’un profil à l’autre, d’un évènement à l’autre, lorsque je me suis rendu compte que j’avais allégrement dépassé mon quota « facebook » de la soirée. Diantre, je n’avais guère vu le temps se dérober. En me déconnectant, je pris une longue inspiration, et je me suis demandé ce que ce réseau social m’apportait réellement.

C’est une question que je me pose d’ailleurs chaque année à l’automne quand vient le temps de l’introspection notamment ( Retour vers Soi). Disons qu’au-delà d’avoir des nouvelles de ses « amis », ma connexion journalière quotidienne présente certains inconvénients que je ne peux nier. Pour être honnête, fb me saoule. Je m’excuse pour ce vocabulaire exceptionnellement peu recherché. Disons que je commence à comprendre celles et ceux qui ont désactivé cette application de leur smartphone. Chaque année, à la rentrée, je la désactive parce que l’outil me gave pour parler trivialement.

supprimer-facebook-definitivement.jpgJe suis censée être heureuse à chaque moment posté alors que parfois c’est juste un instant volé sorti de son contexte. Je ne montre que les bons moments. Moments que je n’arrive plus à vivre parce que je les mets en scène. J’ai constamment envie d’être ailleurs alors que le bonheur c’est ici et maintenant (S’ancrer dans le présent). En voyant les photos de globetrotter d’un de mes amis steward, j’ai, à chaque fois, l’impression d’avoir loupé quelque chose (Génération blasée). Alors qu’en y réfléchissant de prés, c’est son job. Normal qu’il soit aux quatre coins du monde toute l’année.

De plus, je perds un temps fou, et c’est autant de temps en moins pour concrétiser mes projets (On tue le temps ). Je n’ai de cesse de comparer ma vie à celles des autres. Et oui, voir qu’Amélie est en couple, que Sophie s’est mariée, que Ben a changé de job, te ramène fatalement à ta propre condition. Inconsciemment, ils deviennent ta jauge de comparaison. («  Rhooo, dire qu’on était dans la même promo.. » ; « on jouait à la marelle ensemble »..).  Tu oublies que l’important c’est le chemin, pas forcément le résultat (Le chemin importe plus que le résultat). Je ne te parle pas de cette course aux likes qui te rend dépendant à l’objet, à l’avis des autres, et te pousse à partager des moments somme toute très personnels.

voyage_dans_le_temps.jpg

Toutefois, je reste persuadée qu’il peut être un bon outil si son utilisation est raisonnée.

effacer-compte-facebook

Voici donc les 5 raisons qui me poussent à supprimer mon compte Facebook :

  1. l’hypocrisie de certains clichés,
  2. la course effrénée à la comparaison,
  3. l’insatisfaction vis-à-vis du moment présent,
  4. la considérable perte de temps,
  5. le voyeurisme exacerbé.

A très bientôt.

Sana.

Tous droits réservés.

Publicités

68 réflexions sur “Mes 5 raisons de quitter Facebook

  1. Je n’ai jamais réussi à rester plus d’une semaine sur un réseau social 😂 je passe souvent pour une associale mais j’aime ne pas être dépendante de Facebook ou d’Instagram…
    Le seul compte que je m’autorise est un compte Twitter pour le blog 😉 Je n’aime pas exposer ma vie, je préfère la vivre alors je partage totalement ta vision des choses !

    Aimé par 3 people

  2. En ce qui me concerne je passe à tout cassé 20 minutes maximum tous les matin le temps de poster l’article du jour de mon site sur ma page et de faire quelques partages intéressants. Et c’est tout. J’y suis en réalité que pour mon site et aussi pour ma page du club de pétanque.

    Aimé par 2 people

  3. Je n’ai pas publié sur mon compte personel depuis avril, ayant aussi fait le menage sur plusieurs mois, il reste plus grand chose. Par contre j’ai une page publique en lien avec mon blog wordpress et inscrite sur des groupes pour les partages de temps en temps…. Voila pour la part public de ma vie sur facebook 😁

    Aimé par 3 people

  4. C’est fou ton post comme il me parle. Et C’est drôle de le lire maintenant, cette synchronicité de ta publication. Car j’ai supprimé mon compte durant un mois, et comme je le fais régulièrement, précisément pour toutes les raisons que tu évoques, toutes. Et puis j’ai réactivé hier soir histoire d’alimenter ma page, et honnêtement, pour partage mon blog à travers celle-ci. Mais j’avoue avoir un certain malaise par rapport à ça, ne pas retomber dans ces schémas de dépendances et de voyeurisme et soyons honnête de perte de temps. Car nombreux de mes projets étaient remis à plus tard car une fois posée et à mater Facebook, je pouvais oublier le temps qui passe et ne pas faire ce qui me tenait le plus à coeur. C’est dingue, C’est bien d’en prendre conscience mais encore mieux de faire les choix qui nous nourrissent. Alors mon compte est ouvert, et j’ai pris le temps aujourd’hui de méditer sur ce choix, sur ma position à ce sujet, sur ma relation à ce réseau social, sur les limites et l’espace que je me crée, etc… Et de ne pas perdre les engagements que je me fais chaque jour dans une intention qui me sert, profondément, de manière nourrissante, ce fut important pour moi. Et ton post permet de ne pas oublier l’essentiel et de me rappeler l’importance et la responsabilité de nos choix, quels qu’ils soient.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Samri. Je suis bien embêtée de te répondre car tu as tout dit. Le tout est de sortir de ce geste mécanique de connexion comme si notre vie en dépendait..Réfléchir à son utilisation, à ses avantages, ses inconvénients, les bienfaits de sa suppression. En somme, prendre le temps de la réflexion. Un milliard d’utilisateurs…je doute qu’on se soit tous posé la question de l’utilisation…Méditer ce choix de suppression ou d’utilisation moindre, et arbitrer en âme et CONSCIENCE.A très bientôt. Sana

      Aimé par 1 personne

  5. Tu es géniale ! ça m’amuse toujours autant de voir à quel point ce sont des réflexions toutes fraiches que j’ai eues. Le we dernier, on était avec des amies dans des montagnes sans réseau et on parlait de ça, de l’inutilité et mal-être que peut apporter FB. Elles ne l’ont pas, moi oui.
    Je ne l’ai pas sur mon tel mais que sur mon ordi donc connexion de 15 min tous les 2 jours environ. Je tente de plus m’intéresser aux articles axés environnement ou bonne humeur qu’aux photos de mes potes qui font croire vivre des contes de fée. J’ai des amies qui habitent loin et c’est aussi pour cette raison que je garde FB, d’autant que j’ai horreur d’appeler au téléphone. Je pense que cela dépend de nos façons de communiquer aussi. Pas d’excès, donc je ne fermerai pas mon compte car c’est le seul réseau social que j’utilise…Bref à chacun son utilisation de la chose mais je vais encore faire des efforts de déconnexion. Des bises !

    Aimé par 1 personne

  6. Pour ma part, j’utilise Facebook pour parler des sujets qui me tiennent à cœur, annoncer des nouvelles positives et diffuser des paroles de sagesse.
    Je n’y parle pas de ma vie privée et je ne me mets pas en scène.
    Tout est dans ce qu’on en fait. Facebook peut être un bon outil ou le pire de ce que peut produire la société actuelle où chacun veut son quart d’heure de célébrité.

    Aimé par 1 personne

  7. Il faut prendre le temps de vivre notre vie et ne pas passer son temps à perdre son temps. Bien sûr j’ai déjà eu un compte facebook que j’ai fermé car je n’aimais pas et je trouvais que ça m’apportait rien de positif et d’utile. À quoi sert de raconter sa vie à tous et chacun ou de suivre ce que font les ami(e)s ou les faux ami(e)s, oui, venez me rendre visite pour le vrai si vous voulez avoir de mes nouvelles. J’aime mieux vivre ma vie que de la raconter. Bravo à ceux qui savent se modérer (car il y a la vraie vie) et bravo à ceux qui ferment leur compte quand ils jugent que ça leur apporte plus de négatif que de positif.
    Amitiés

    Aimé par 1 personne

  8. Comme je suis d’accord avec toi ! J’ai voulu le supprimer l’année dernière Et n’ai pas réussi ! Mon compte est relié à mon blog Et mon instagram Mais je n’y vais plus qu’une fois par semaine répondre à mes Coms Mais ca me saoule ! Je prefere instagram ! Je regarde des images Comme quand je regardais mes magazines ! D’ailleurs j’ai fait des économies car j’ai stoppé tous mes abonnements ! Instagram est mon album de photos Et Mon inspiration pour mes tenues !
    Bon Vendredi Sana

    Aimé par 1 personne

  9. J’ai été d’accord avec toi…un moment, j’ai même supprimé mon profil pendant quelques temps. Et j’y suis revenue. Parce que quand on sait le manier, Facebook est un outil merveilleux. je l’utilise pour faire passer des idées. j’ai d’ailleurs créé une page relié à mon blog. Concernant mon profil privé, j’y mets des morceaux choisis (jamais de photos de mes enfants par exemple) et toujours des posts pour ouvrir à discussion. Je suis atteinte d’une maladie chronique et je publie mes sorties en course à pied. Pas dans le but de me v

    Aimé par 2 people

  10. suite de ma réponse… Pas dans le but de me vanter, mais dans le but de montrer qu’en étant malade, je ne me laisse pas abattre. Et quand mes amis me disent, dans la vraie vie que mes posts les ont motivés à se bouger, je me dis que j’ai tout gagné ! Bref, tout n’est pas à jeter dans Facebook !

    Aimé par 2 people

  11. J’ai créé mon compte fb il y a 5 ans, deux objectifs: me lier aux membres de ma famille, tous inconnus et non-identifiables autrement, et me lier, bénévolement à des personnes dans le besoin de conseils juridiques. Du bénévolat, activité que j’adore exercer, je souhaitais attirer l’attention pour me sortir de mon isolement, développer un réseau. Pour la 1ère partie, défi relevé! Pour la 2ème, en partie relevé… J’ai initié des amitiés riches et réelles, avec des personnes véritablement humaines. Ça prend du temps, mais cela en valait le coup, émotionnellement parlant. Excuse-moi d’avoir été si longue, mais tout dépend des objectifs recherchés dans notre appréhension des rezo sociaux 🤗

    Aimé par 1 personne

  12. Bon Jour
    … en effet, depuis quelque temps j’ai changé mon comportement relatif à mes publications sur FB. Mon but premier était d’être lu, évidemment
    Aujourd’hui le constat pour moi est : pas d’images associées à un texte (ou article) = moins ou pas de visiteurs (lecteurs)
    … alors, maintenant j’envoie un lien sur mon mur FB à partir de mon blog… sans attendre vraiment un retour et mes visites s’espacent de plus en plus

    Aimé par 1 personne

  13. mumu58

    personnellement je trouve que les gens exposent trop leur vie privée. Ce qui pourrait être un moment d’échanges tournent vite au vinaigre quand il s’agit de donner son avis sur tel ou tel fait donc il est vrai que je me lasse vite de ce réseau social pour ces raisons. J’avais ouvert un compte FB quand mon frère est parti en Australie il y a 18 ans , je pouvais ainsi le suivre et profiter des photos qu’il me postait.

    Aimé par 1 personne

  14. Comme je comprends tout ça. A petites doses Facebook. Le temps d’y mettre un lien, prendre des nouvelles et en donner. Ainsi font font font…. trois petits tours et puis s’en vont 😊
    FB ne remplacera jamais WordPress. Pour moi entre les blogs et ce réseau social, y’a pas photo.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s