S’ancrer dans le présent

Le 17 janvier 2017,

J’en ai marre de courir sans cesse, je suis happée par le temps. Et en même temps jamais dans le moment présent.

Je pense souvent à demain, ou à hier, mais rarement à aujourd’hui, et encore moins à maintenant. Je regrette le passé, néglige le présent, appréhende l’avenir.

J’ai pris la résolution de m’ancrer davantage dans l’instant, et d’être plus présente chaque jour. Présente, dans le sens de davantage dans le moment présent.

Il est 11:00, j’ai une dizaine de tableaux à finaliser. Je tâche de ne pas précipiter mes pensées vers la réunion de 13h, ni vers celle de 15h. Chaque chose en son temps.

Ce billet me permet presque de me relaxer, de me concentrer davantage. Mince, mon téléphone sonne : je ne peux savourer l’instant.

Je sais, il faut que je prenne conscience que le moment présent est toujours uniquement ce que j’ai.

En fait, je dois faire de l’instant présent le point de mire principal de ma vie.

Dorénavant, je ferai en sorte de taire mon mental pour mieux être dans le présent. Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire. On est souvent pris par nos pensées, on joue souvent ces vieux disques :

A l’instant T, lors d’un entretien ou autre : « qu’est-ce qu’ils sont en train de penser de moi ? ».

Le moment d’après : « j’aurais dû leur parler de cela ; pourquoi j’y ai pas pensé.. ».

Dorénavant, dès que ces veilles chansons feront surface, je les écoute objectivement sans juger, et je reporte mon attention sur le moment présent.

En outre, la peur psychologique n’a rien à voir avec la peur ressentie face à un danger concret, réel et immédiat.

Je ne sais pas si tu as remarqué que le malaise, l’inquiétude, l’anxiété, la nervosité, l’appréhension, etc…: ces formes de peur concernent toujours quelque chose qui pourrait survenir et non pas ce qui est en train d’arriver.

Les émotions naissent au point de rencontre du corps et du mental : plus tu t’identifies à tes pensées, à tes goûts, à tes jugements et à vos interprétations, moins tu es présent en tant que conscience qui observe, donc plus grande est la charge émotionnelle.

Prends l’habitude de te poser la question suivante : « qu’est-ce qui se passe en moi en ce moment ? » elle t’indiquera la bonne direction. Sans analyser, sans juger, sans se torturer, on observe, on se tourne vers notre intérieur. C’est la porte d’accès à l’être.

A.Camus avait raison : la vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent.

Tous droits réservés.

Publicités

61 réflexions sur “S’ancrer dans le présent

  1. Merci pour ce partage qui me fait écho. C’est un travail de chaque jour et j’ai parfois l’impression d’être une boule d’antennes qui happent continuellement, le à faire, le j’aurai du et le maintenant.
    Je sais que c’est pour cela que j’ai tant besoin de solitude et de silence parfois.
    Belle journée et bel instant présent

    Aimé par 1 personne

  2. Alain DELIBIE

    Tu sais, Sana ? Et si au lieu d’osciller entre les résolutions que tu souhaites prendre et les conseils que tu donnes à un interlocuteur invisible, tu commençais à te les appliquer à toi-même ? Ecoutes un mec qui, à l’automne de sa vie, s’aperçoit qu’il en est déjà là, que sa vie s’est déroulée à la vitesse d’un éclair de flash…Prends donc le temps de vivre, tu es jeune, tu es belle, ne t’épuises pas en voulant toujours être dans le registre « Caterpillar »….Un autre petit proverbe : On reconnait le bonheur au bruit qu’il fait en claquant la porte. C’est maintenant, Sana, c’est maintenant. Tu connais Henri IV : Carpe diem, povre de naoustre……..

    Aimé par 1 personne

  3. Alain DELIBIE

    Non, Sana, car à la lecture du texte il transparait qu’en donnant le conseil « prends l’habitude de… » il semble d’abord s’adresser à toi même en faisant l’aveu d’impuissance de ne pas de l’appliquer….Bon, en même temps, je ne suis pas psy….c’est juste un peu d’expérience de la vie…Mais il est sûr, qu’ainsi, tu prouves ta générosité et ça, c’est bien….

    Aimé par 1 personne

  4. By Emiliana ♡

    Personnellement j’essaie aussi d’appliquer cela chaque jour même si parfois c’est un peu compliqué car on se fait rattraper par notre vie tres mouvementée. Mais le soir je prend 10min et je pose mon esprit et mes pensés dans le moment présent… ♡

    Aimé par 1 personne

  5. Coucou Sana ! Envie de déposer deux petites remarques au pied de ton sapin du moment. Petits cadeaux en passant. D’abord, le mental. Laisse tomber l’idée de le faire taire (c’est une lutte incessante)… Et si tu observais juste qu’il bavarde ? Qu’il est plus ou moins chargé ? Plus ou moins « raconteur » ? Dès que tu observes cela, en fait, tu deviens l’observateur et youhou ! c’est gagné ! 😉
    Enfin, pour rebondir sur ton échange avec Alain : il paraît qu’on retient 5% de ce qu’on lit, et 95% de ce que l’on enseigne ! Donc, bien souvent, la transmission est thérapeutique car le premier concerné est l’enseignant. Du coup, ne te prive pas de partager tes conseils car en effet en te relisant tu les recevras toi-même 5 sur 5 ! Et si en prime ça bénéficie à d’autres, why not ?
    Bises ma belle !

    Aimé par 3 people

  6. Ouiiii! C’est exactement cela! A ton âge, je me rendais compte à quel point mes appréhensions me gâchaient l’existence. Et puis, j’ai mûri pour établir une distanciation entre les autres et moi. En résumé, ce que les autres pensent de moi, je m’en fous. Royalement! A un niveau inimaginable lol!!! Il faut se concentrer sur le temps présent certes, mais toujours avoir 10 ans d’avance. Tu fais le yoyo ou l’accordéon, au choix de la Reine Saba. Heuuuuu Sanaaaaa hhhhhhh

    Aimé par 1 personne

  7. Bonsoir Sana. J’aime bien ton article. Tout à l’heure j’avais encore un entretien important pour mon avenir mais avant d’y aller, j’ai pris le temps de te lire. Cela m’a fait une petite pause et stoppé quelques instants l’appréhension qui montait : eh oui, je me demande aussi ce que les autres vont penser de moi. Çà n’a pas d’intérêt mais c’est comme ça. Je comprends tes doutes et espère que la méditation te sera bénéfique. Moi j’ai essayé l’auto-hypnose et les résultats ont été exceptionnels à une époque de ma vie. Je m’y remets après de nombreuses années et en attends encore de grands bénéfices.
    Excellente soirée !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou Néo. J’espère que tu as fais la pause de winner comme Bolt!! Je suis vraiment ravie de savoir que mes écrits te sont utiles. On continue sur notre lancée avec notre fer de lance : je visualise que je déchire tout, power pose, méditation, respiration, j’y vais, je fonce et je reste focus sur le moment présent et non sur ce que les autres pensent de moi!

      J'aime

  8. Se poster en tant qu’observateur sans juger etc..il faut s’exercer un peu chaque jour et ca devient presque naturel. Ca me fait penser à la méditation en pleine conscience ce que tu dis là, laisser les pensées pour ce qu’elles sont: des pensées et rien d’autre. Les observer sans se moquer, sans se devaluer et goûter au présent. Je n’y suis pas encore mais j’essaye!

    Aimé par 1 personne

  9. Quand on aime vraiment ce qu’on fait, on est totalement dans l’instant présent, parce que notre énergie et nos sens sont totalement canalisés dans cette activité. C’est dans tous les autres moments, moins intenses, qu’on s’évade en pensant au passé ou en se préoccupant de l’avenir. Pour vivre davantage l’instant présent, il suffirait peut-être de multiplier les activités qui nous plaisent vraiment. Je pense, cependant, qu’il n’est pas nécessairement sain d’être 100% dans l’instant présent et l’illustration en est bien faite dans la fable de la cigale et la fourmi. Si on veut savourer l’instant présent, il faut parfois consacrer du temps à le préparer et cela suppose penser à l’avenir. Il faut aussi savoir tirer parti des expériences passées pour éviter de répéter les mêmes erreurs et être en mesure de profiter à nouveau de celles qui nous ont été bénéfiques. Si tu trouves que tu ne vis pas assez dans l’instant présent, peut-être pourrais-tu alors planifier ces moments d’évasion et leur réserver une place dans ton agenda. Tu pourrais te dire, par exemple, cette semaine mercredi 20h, sera mon instant présent et préparer cet instant où tu ne t’inquiéteras ni du passé, ni de l’avenir. Tu déterminerais ensuite, à quelle fréquence tu as besoin de répéter l’expérience.

    Aimé par 1 personne

  10. Et toujours de très beaux articles ! Merci Sana !

    Personnellement, je dirais qu’il ne faut pas trop penser au passé et ne pas trop réfléchir au futur, si l’on veut vivre pleinement le présent !

    Amitié et bisous d’Auvergne !

    « Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif, et son futur est toujours conditionnel. »
    (Jean Cocteau)
    https://lewisfoxy2.wordpress.com/2011/06/10/le-verbe-aimer-est-difficile-a-conjuguer/

    Aimé par 1 personne

  11. la vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent.. j’apprécie beaucoup Camus aussi. Vivre intensément le présent nécessite un important travail sur soi. Je pense que le regard de l’autre n’est pas celui qu’il faut d’abord changer. pour vivre le présent il faut changer notre regard sur nous mêmes. Il y a bien des méthodes pour en arriver là. Etre soi. J’adore tes articles, ta sincérité, c’est chouette ! Passe une bonne soirée Sana, Bises 🙂 😉

    Aimé par 2 people

  12. Hier n’existe plus, demain on n’y est pas. ( « l’avenir ce fantôme aux mains vides, qui promet et qui n’a rien » -Victor Hugo)…. La vie, c’est ici maintenant… Profite de l’instant, cet instant c’est ta vie.
    Carpe Diem.

    Aimé par 2 people

  13. Alain DELIBIE

    Trois romans parus ces jours derniers : Sana boude, Sana est en séminaire, Sana est en analyse.
    Lequel choisir ? un peu inquiet tout de même….en espérant qu’il ne s’agit pas de celui mis au pilon : Sana fâchée.

    Aimé par 1 personne

  14. Ping : Je me débarrasse de mes habitudes négatives – Les secrets pour rayonner

  15. Ping : Nous les introvertis – Les secrets pour rayonner

  16. Ping : Le chemin importe plus que le résultat – Les secrets pour rayonner

  17. Ping : from https://sanasecretsofshine.wordpress.com/2017/01/17/sancrer-dans-le-present/ – Faîtes-vous aller bien

  18. Ping : Génération blasée – Les secrets pour rayonner

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s