Le chemin importe plus que le résultat

En fait, j’en conclus que l’important n’est pas le résultat, mais le chemin.

En effet, chaque fois que le résultat, l’objectif m’obsédait, je perdais de la plénitude. Je perdais toute notion du présent, ne jurant que par ce résultat, ce futur qui m’apporterait tant. Ce futur qui me délivrerait de mon présent. Ce résultat qui m’épanouirait.

C’est comme si en randonnée, on ne jurait que par le pic à atteindre, négligeant ainsi les isards, l’odeur des jolies fleurs, la douceur de l’air frais, les rencontres fortuites sur le chemin…

pic du midi d'ossau.png
Pic du midi d’Ossau

 

 

isard_seul.jpg
Isard

Etudiante, je me disais que lorsque je travaillerais de façon durable, tout rentrerait dans l’ordre ( ll te suffit de lire Sois en CDI et tais-toi pour te rendre compte que ce ne fut pas forcément le cas). Comme si le bonheur était intrinsèquement lié au futur.

Or, le bonheur c’est maintenant (Le bonheur selon Pablo). Le bonheur, c’est le moment présent (S’ancrer dans le présent).Le bonheur c’est aussi la gratitude (Gratitude).

Hier soir, je discutais avec une amie au téléphone ( oui, Nous les introvertis on a une force telle que nous sommes souvent sollicités par nos pairs en matière d’écoute, et de bons conseils..) . Elle me disait combien leur rêve de maison se transformait chaque jour en cauchemar tellement son fiancé était focalisé sur la fin des travaux, obnubilé par cela, occultant toute dimension du moment présent. Il passait sur le chantier tout son temps libre. Il exerçait involontairement sur elle une grande pression, lui rappelant sans cesse que tout ira mieux lorsque la maison serait achevée.

Pourtant, cette construction aurait pu être celle du bonheur, de la joie, (j’eusse été à leur place que j’en profiterais pour badigeonner allègrement de peinture mon alter ego tel un célèbre agent immobilier dans ses émissions, rires..).

Du moins, ce projet pourrait être celui de la gratitude, de la reconnaissance, du plaisir de faire des travaux ensemble, de voir une pièce aboutie puis l’autre, du choix des coloris, des matières, ou autre.

devis-travaux-peinture.jpg

« Sana, tu te rends compte qu’à chaque fois que je veux prendre mon temps pour choisir, ou pour peindre avec lui, il me reprend le matériel pour me dire avec toi, dans 6 mois, on y est encore. Et en plus il a déjà le plan de la piscine en tête. Une fois la maison finie, il se jettera corps et âme dans la piscine! Il lui faut toujours un objectif, et il y a que cela qui l’importe. Je ne profite de rien. C’est plus un cauchemar qu’un rêve. »

Ainsi, une fois un but atteint, beaucoup courent vers un autre. A quoi cela sert-il si on sabote notre présent ?

Je pense que la plénitude se vit au quotidien. Plus on chemine, plus on apprend, plus on est reconnaissant, plus on rayonne, plus on attire à soi de bonnes choses.

Ainsi, le chemin compte plus que le résultat.

Ce n’est que mon humble avis.

Sana,

 

Tous droits réservés.

 

 

 

Publicités

23 réflexions sur “Le chemin importe plus que le résultat

  1. Le fait de courir d’objectif en objectif est une sorte de fuite, une manière de ne pas se demander si on est heureux avec ce que l’on a et ce que l’on est, en tout simplicité. Il arrive aussi qu’on ait l’impression d’être défini par ce que l’on fait, ce que l’on obtient, le matériel qu’on accumule. C’est une fuite en avant infinie et cette course empêche le bonheur au sens des choses simples, on veut toujours plus, plus grand et on finit par s’épuiser.

    Aimé par 2 people

  2. Maman est en blouse blanche

    Punaise, mais je suis TELLEMENT comme çà !!! Je me dis, quand je ne travaillerais plus de nuit ça ira mieux, quand j’aurais changé de boulot ça ira mieux, quand j’aurais fini mon DU je pourrais chercher autre chose… je suis toujours dans l’après et pas dans l’instant présent. Je me suis fait cette réflexion en relisant et en complétant ma bucket list, je suis pleine de rêve pour l’avenir, mais au final, maintenant je fais quoi ??? à part fantasmer sur mon futur quand tout ce sera arrangé. D’une part les choses ne s’arrange pas si je ne fais pour, et d’autre part je dois apprendre à profiter de l’instant présent ce que je ne sais absolument pas faire…..

    Aimé par 1 personne

    1. C’est fou comment on peut fantasmer autant sur demain.. Il y a quelques semaines encore, je me disais ça ira mieux quand j’aurais acheté un appart’, ça ira mieux quand j’aurais pris une dispo de 6 mois pour voyager.. On est terrible..Mais on va y arriver !! Savourer l’instant! Diu vivan

      Aimé par 1 personne

    1. J’y étais en ballade la dernière fois, avec des bons marcheurs, et figures toi qu’ils n’ont pas arrêté de me dire 🙂  » sana, actives toi, arrêtes de rêvasser, le pic est encore loin ».. Et moi je me disais  » bouh, on ne peut même pas profiter du cadre régénérant ».. 🙂 Je n’ai même pas pu étreindre un arbre tu te rends compte Fred ? 🙂 🙂 Belle journée

      J'aime

      1. Fred

        😊😊😊
        Oui… C’est terrible de ne pas pouvoir cueillir tous ces instants. Je pense surtout à l’ arbre qui attendait sûrement une petite étreinte 😉
        Les indiens d’Amazonie s’arrêtent souvent lorsqu’ils marchent en forêt : ils disent qu’ils attendent leurs âmes…elles prennent le temps de faire les choses.
        🙂
        A bientôt

        Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Tony. Au fait, il faudrait que je fasse un post du genre 11 faits sur moi ou dans un truc dans le genre non, ou une collab avec un autre blogueur ? 😉 je remarque que je n’en ai jamais fait…Je ne suis vraiment pas une blogueuse comme les autres hi hi hi. A réfléchir… A très vite. Sana

      Aimé par 1 personne

  3. Super intéressant : à garder en tête. Bon, on n’est pas tellement plus heureuse quand on ne pense que présent. Je n’utilise presque jamais le futur quand je parle car je considère (sans être tellement stressée de la chose) que je peux mourir demain. Je n’ai d’ailleurs pas de projet sur le long terme comme ce couple avec leur maison, je suis clairement une opportuniste. D’ailleurs, je me méfie toujours du futur, histoire qu’il ne soit pas pire que mon présent si je dois faire des choix importants. ah ah, il me faudrait une moyenne avec vous alors. On trouvera ainsi peut-être le juste milieu d’un présent heureux. Merci Sana pour ce moment de réflexion.

    Aimé par 1 personne

  4. J’adhère totalement à ton propos qui est toujours aussi riche ! tu as une belle façon d’appréhender la vie. Vivre intensément le présent et oublier. Juste cette petite citation de Cioran qui éclaire je trouve : «  (…) le salut réside dans l’oubli. J’aimerais pouvoir tout oublier, m’oublier moi-même et le monde entier. ».. merci pour ce moment de réflexion sur nos vies 🙂 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Coucou Sana,
    Ta pensée semble influencée par la sagesse chinoise riche de jolis proverbes dont celui-ci : « L’important n’est pas le but, mais le chemin. »
    Mais, dans certaines situations, le résultat n’est pas mal non plus ! Je pense en particulier à tous nos champions sportifs.
    Bon week-end ! Bises.

    Aimé par 1 personne

  6. Rien à dire de plus, je suis 100% d’accord avec ton bel article ! L’objectif est crucial, mais il n’est qu’aboutissement. Le présent, c’est vivre, c’est exister, c’est profiter, c’est ce qui crée les souvenirs et les moments marquants ! J’ai mis pas mal de temps à comprendre ça et je m’efforce à le transmettre à mes proches, c’est tellement important ! Carmême si l’objectif est atteint, c’est le chemin qu’on savoure. On a tendance à vouloir atteindre les choses vite vite vite pour être heureux le plus rapidement possible, et après quoi? On se refixe un objectif, et ainsi de suite, et la vie défile à une allure folle. Bref, très très bon article selon moi 🙂

    Aimé par 1 personne

  7. Ping : Mes 5 raisons de quitter Facebook – Les secrets pour rayonner

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s