Poser une intention

Peut-être qu’il faut juste à un moment donné cesser de trop penser. Et ce n’est pas même pas un « peut-être » d’ailleurs, c’est une certitude. L’action. Avancer. Foncer. Nous n’aurons pas 10 vies comme dans certains jeux vidéo. Une fois que tu as cette intuition, fut elle minime, lance toi, essaies et tu verras bien. Je préfère tester que de me torturer avec des peurs, ou des regrets. Je n’ai plus le temps (Le moment parfait). Je n’ai plus le temps car il y a urgence à vivre.

Je ne courrais après personne, et je n’attendrais rien de personne non plus. Non pas qu’un pernicieux sentiment de supériorité soit subrepticement en train de m’envahir, mais, bel et bien, parce que les attentes induisent aigreur et déceptions. D’ailleurs, nos plus belles relations sont celles qu’on a basées sur aucune attente particulière, celles où on s’est juste contenté d’être, celles où on n’a pas cherché l’ascendant.

« Oui mais tu sais quand t’as vécu des trucs pas cool, c’est chaud de repartir d’une ardoise vierge. Forcément, tu arrives avec un bagage, tu arrives avec du lourd. Tu arrives avec tes expériences », m’a-t-on rétorqué la dernière fois.

Alors oui sur le fond je suis d’accord, mais est-ce que l’autre doit pâtir de mes expériences passées (Peut-on vraiment rencontrer l’autre ?) ? Je ne crois pas.

Est-ce que c’est inconscient ? Oui. Si tu vis une expérience négative un jour, avec un certain type de personnes : peut-être qu’inconsciemment tu vas penser qu’elle est reproductible. Un peu comme certains prénoms que nous n’aimons pas parce-qu’ on a connu un « Thomas » imbu, ou une « Lydie » peste.

Est-ce que « tout » me glisse comme sur l’eau sur les ailes d’un canard ? Non. J’abhorre toujours autant celles et ceux qui prennent leur avis pour des vérités générales et absolues, celles et ceux qui de gré ou de force souhaitent que tu prennes leur parti, ceux qui savent toujours tout sur tout. Bref, ceux à qui, a l’air de faire défaut, l’humilité et le respect.

Mais, j’aime à pense que je peux, à chaque moment, insuffler à mon esprit la meilleure des intentions : « que ce moment soit bénéfique à chacun, et que je puisse livrer la meilleure version de moi-même, sans craintes ni a priori ».

Je t’écris devant un magnifique et lointain panorama composé de belles montagnes et de belles couleurs crépusculaires, et je ne sais guère pourquoi, je viens de repenser à la déesse Aphrodite.

J’avais lu, me semble-t-il, qu’on racontait d’elle qu’après chaque rupture amoureuse (car Dieu sait qu’elle en a connu des dieux grecs) elle aimait se prélasser dans un bain, un soir de pleine lune, afin de poser une intention : celle de retrouver toute sa pureté, toute son innocence, toute sa candeur. C’est ainsi qu’elle se préparait à ré-accueillir l’amour dans sa vie.

Sans qu’il soit question-là de rupture ou de sentiment amoureux, je crois que le parallèle est intéressant dans le sens où si nous arrivions à envisager chaque nouvelle interaction (rendez-vous, relation,..) armé de ce puissant sentiment de pureté, comme si nous étions des feuilles blanches, ou des nouveaux nés étrangers (Restons enfant) à tout conditionnement (Renverser les legos) : je suis persuadée que nous verrions les choses d’un regard avantageux, vertueux. Et par conséquent, nous attirerions davantage les sonorités exquises de la vie.

« L’homme est bon, c’est la société qui le corrompt ». Rousseau

A bientôt,

Sana,

Tous droits réservés.

Publicités

9 réflexions sur “Poser une intention

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s