Je t’envie

Plus d’une fois, j’ai entendu ces deux mots : « je t’envie ».

Mais, je n’ai jamais franchement aimé les comparaisons, entre deux êtres, entre deux situations de vie, entre deux parcours, .. Car, je sais que parfois en se comparant aux autres, on a tendance à se rabaisser. Ou alors à s’estimer meilleur qu’autrui. Complexe d’infériorité, ou de supériorité.

Et, tout ce qui brille n’est pas d’or. Ce que l’on convoite chez autrui ne nous siérait pas forcément.

Derrière le rideau, la vérité est peut-être toute autre.

Antoni Muntadas.jpg
Antoni Muntadas

Alors, je souris lorsque l’on me dit que la vie est particulièrement généreuse avec untel. Je sais que derrière tout ce que l’on voit, il y a certes parfois de belles réussites, mais parfois aussi de profondes et douloureuses souffrances non avouées, de rudes sacrifices, d’immenses peurs. Aussi, nous luttons tous contre quelque chose, contre un mal-être, contre un trait de caractère, contre une relation, contre une souffrance, contre un passé, contre une habitude de vie. Nous œuvrons tous dans la perspective d’atteindre nos rêves, ou du moins, nous en nourrissons l’espoir : gagner en assurance, changer de job, lancer son affaire, faire le voyage tant convoité à l’autre bout du monde, faire du sport, rencontrer de nouvelles personnes, se réconcilier…envier.jpg

 

Finalement, nous n’avons rien à envier à quiconque. L’important est d’être soi.

Seulement, voilà, c’est la constante du désir humain : nous voulons ce que l’autre a ou souhaite avoir. Le désir est mimétique. C’est aussi la raison pour laquelle nous ne cessons de nous comparer : nous ne savons jamais réellement qui nous sommes et ce que nous désirons. Aussi nous appuyons-nous sur cet autre qui nous ressemble pour résoudre l’énigme. Sans jamais trouver la bonne réponse. 

En fait, je suis intimement convaincue que l’envie est affaire de regard, d’œil mauvais, sinon de mauvais œil, l’idée que nous réussissons moins bien que les autres tient souvent de l’illusion d’optique. Souvent, nous avons l’impression que les autres galèrent moins que nous.

Alors qu’eux-mêmes passent par des phases de démotivation, de stress.

Peut-être devrions-nous cesser de nous comparer et essayer de percevoir avec le cœur, car, beaucoup de choses sont invisibles à l’œil nu.

« Ce n’est qu’au plus intime de l’obscurité que notre regard peut éclairer le vécu, percevoir au travers de l’apparence, prendre rendez-vous avec sa vérité. »  Le Petit Livre des nuits – Laurence E. Fritsch
« L’acte le plus difficile est celui que l’on croit le plus simple : percevoir d’un regard en éveil, les choses qui se présentent à nos yeux ». – Frank Horvat

Sana.

Tous droits réservés.

Publicités

20 réflexions sur “Je t’envie

  1. Personnellement Quand je le dit ce n’est pas par un sentiment d’infériorité mais plus l’admiration pour une réussite voyant le travail et l’effort que cela a du prendre. Ou encore si j’envie une personne pour la « chance » qu’elle a eu je me dit que c’est sa route et non pas la mienne du moins pour le moment

    Aimé par 1 personne

    1. En effet, il y a complexe lorsque l’on envie tellement autrui que cela nous affecte au point d’avoir un impact sur notre confiance… Il y a envie et envie. Et effectivement, se dire que chacun évolue, chemine dans une échelle de temps qui est la sienne est un excellent point de vue..

      Aimé par 1 personne

  2. Il est tellement difficile de vivre sans se comparer en permanence avec les autres. Que ça soit sur le plan humain, matériel ou n’importe quoi, on regarde toujours comment agit l’autre et on se dit qu’il fait mieux ou qu’il a mieux. Comme tu le dis, nous désirons toujours ce que nous n’avons pas, alors la situation est forcément meilleure chez le voisin. 😦

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou, perso je dirais que plutôt que d’envoyer, il faut simplement s’inspirer. Quand quelqu’un a ou fait un truc qui nous fait envie, au lieu de râler sur notre vie, on se bouge et on tente la même chose!! Chouette article… Biz

    Aimé par 2 people

    1. Je suis tout à fait d’accord avec Adegwada. Plutôt que d’envier autrui, inspirons-nous en pour nous élever. Nous ne voyons que le résultat mais ne savons rien du chemin parcouru et des embûches rencontrées. Quant à la chance, elle n’existe pas, on la provoque, c’est tout. Quelqu’un qui est persuadé de ne pas en avoir ne verra pas les opportunités qui se présentent à lui et la laissera filer.

      Aimé par 2 people

  4. Ping : Le triomphe du médiocre – Les secrets pour rayonner

  5. Une de mes amies, un jour, m’a dit «je suis jalouse», à propos de mon appartement… Je l’aime pour sa franchise, malgré le fait que mon éducation m’interdit l’expression orale de ce sentiment lol! Par contre, je ne dois pas être faite comme les autres, car je n’éprouve aucune envie, à propos de mes contemporains. Et ce n’est même pas forcé hhh… Des fois, j’me dis «Serais-je une ET sans le savoir?» 😵😆😩. Ma vision de la vie m’incite à me tourner vers l’immense (l’univers et ses mystères) et vers le minuscule (chaque être vivant), ainsi je m’éloigne du nombrilisme si cher à la société actuelle. 😉😀💪

    Aimé par 1 personne

  6. Ping : Génération blasée – Les secrets pour rayonner

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s