Vampires

Je les repère à 1000 lieues. Je les détecte. Ils ne sont pas le moins du monde alignés. Ils prennent voire volent toujours la parole, ramènent toujours tout à eux, ont un point de vue sur tout.  Et en général, ils essaient de l’imposer. Ils détestent le silence. Je les reconnais à leur agressivité, à leur arrogance. Avides de pouvoir, ils aiment asseoir leur domination dès que l’occasion se présente. Ils parlent souvent plutôt fort, et aiment qu’on les remarque.

A côté d’eux, je suis mal à l’aise. Leur présence est gênante. Je me sens oppressée. Ils ne dégagent aucune forme d’authenticité, d’humilité. Pas une once d’esprit, de spiritualité.

Ils misent souvent tout sur la matière, sur les possessions, sur leur apparence, sur le regard des autres. Même la façon dont ils entrent dans un endroit en dit long sur eux. Ils cherchent à occuper l’espace par tous les moyens. Ils aspirent. Ils écoutent très peu leur interlocuteur. Ils agressent par leurs gestes, leurs attitudes, leurs postures. Ils pompent l’énergie.

Je me suis toujours dit qu’ils devaient avoir un problème avec eux-mêmes. Leur vide intérieur doit être sidéral. Et s’ils occupent autant l’espace, c’est qu’ils craignent d’en manquer.

On dirait qu’ils ont tués leur part réceptive, émotive, leur féminin ..On dirait qu’ils sont dissociés de leur part humaine.

Ils vampirisent.

Shadow-Vampire-3

Deux mots sur la légende

Vlad Tepes, le prince sanglant

La légende sanglante du comte Dracula est fortement liée au règne de Vlad Tepes (L’Empaleur), prince de Valachie (aujourd’hui région du sud de la Roumanie). Ce prince, né en Transylvanie en 1431 et couronné Prince de Valachie en 1436, s’installe au Palais de Targoviste. Victor Hugo, dans la « Légende des Siècles », décrit sa manière terrible de punir toute infraction de mort, « du pal ». Il aurait empalé des centaines de milliers d’hommes : négociants allemands de Transylvanie, membres de la noblesse, …

Portrait_Vlad_Tepes.jpg

Un mot de psychanalyse

Bruno Bettelheim, dans la « psychanalyse des contes de fées » évoque ces figures de destruction très archaïques.

Aussi,  nous pouvons distinguer deux catégories de vampires :
– ceux qui agissent inconsciemment et,
– ceux qui au contraire le font délibérément.

Les premiers : les inconscients, sont souvent des êtres en souffrance, complexés, en proie à divers sentiments, de rejet, d’abandon, de non-reconnaissance… et qui veulent tout simplement exister, être reconnus, êtres acceptés, intégrés… leur attitude s’apparente plus à un « appel au secours » qu’à une réelle volonté de nuire.

Les seconds : les conscients, peuvent aussi être considérés comme des êtres en souffrance, car généralement ils sont dominés par leur ego, mais ils agissent en pleine conscience au détriment des autres. Pour eux, tout est permis si cela leur permet d’exister, même aux dépens des autres.

Un conseil

En général, notre intuition est une bonne boussole. Ecouter ses besoins, être centré, mettre de la distance, s’affirmer, voire rompre tout contact : autant d’éléments nécessaires pour se préserver.

Au fait, quand je dis « ils », c’est aussi « elles »..

Qui sont-ils (elles) ? Des vampires…

Un conseil ? Fuyez..

Bonne semaine,

Sana.

Tous droits réservés.

Publicités

27 réflexions sur “Vampires

  1. Très intéressant ! Mais sur le terrain, je suis absolument nulle pour les  » ressentir  » comme toi, surtout les « premiers ». Je trouve que c’est rarement flagrant dès le départ. En tous cas, bien vrai qu’il doit y avoir un vide intérieur bien triste chez ces gens, même si cela ne justifie pas qu’ils écrasent les autres…Ton article permet d’affuter nos sens, parfait, ouvrons l’œil 🙂 des bises

    Aimé par 2 people

  2. Bonjour Sana,
    Merci pour ce très bon article. Tu as de la chance de les reconnaître facilement. La semaine dernière, je suis allé à un congrès scientifique et je me disais que si j’avais le culot de certains orateurs qui sont intervenus (assez pauvrement), je serais riche depuis longtemps. Quand tu écris qu’ils cherchent à occuper l’espace par tous les moyens, tu as entièrement raison. Je me souviendrai toujours d’un vampire (un ex partenaire professionnel ) qui a eu l’audace de discuter à la fin d’une réunion importante avec un pied (chaussure) sur le capitonnage d’une chaise. J’en avais honte pour lui. Le même type se définissait comme un « beau parleur ». Ce qui n’était pas faut mais immodeste. Dans pas mal de blogs je peux lire la souffrance et les questions de gens qui doutent trop (et j’en fais partie). Je me demande si certains « vampires » ont aussi leur blog pas pour parader mais pour essayer de prendre conscience de leur comportement de vampire.
    A bientôt

    Aimé par 2 people

    1. Entièrement d’accord Néophyl, ça ferait un peu avancer l’humanité si les gens qui ont conscience de l’être écrivait à ce sujet. Certains s’en sont peut-être sorti ? Je pense que s’il est important de décrire ces profils pour s’en éloigner, il faut aussi donner des clés d’aide à ces gens…ou les encourager à consulter 😉 Je suis d’accord, ça dégoute que l’argent tombe souvent dans les porte-feuilles des prétentieux et + si affinité…Mais les autres sont peut-être plus heureux ^^

      Aimé par 2 people

  3. Oui effectivement, maintenant je sais les reconnaître a des kms, malheureusement, je me suis bien fais piégée par un spécialement, qui m’a vidé de toute énergie, vampiriser est vraiment un terme approprié, un seul conseil, oui vite, très vite fuyez c’est la seule chose à faire.

    Aimé par 2 people

  4. Les narcissiques extravertis sont désagréables à cotôyer, mais on sait rapidement à quoi s’en tenir avec eux. Les narcissiques introvertis sont tout aussi désagréables à cotôyer, mais il faut un peu plus de temps pour comprendre ce qu’ils sont. Au fond, la constante, c’est que les gens narcissiques ne vont s’intéresser qu’à ce qu’on s’intéresse à eux et cela crée immanquablement un déséquilibre relationnel.On aurait dit que tu décrivais l’actuel Président américain.

    Aimé par 3 people

  5. Madine

    Ah … ces vampires la… parfois une grosse voix au fond de moi me dit « secoue le ! Mais lui une claquette pour qu’il descende d’un étage et la mette enfin en veilleuse !! »
    Puis…. une voix douce et fuyante me dit « Ignore les….c’est ce dont ils ont le plus peur. »

    Aimé par 3 people

  6. Je ne pense pas pouvoir les repérer facilement, du premier coup. Surtout quand ils savent bien s’adapter à leur proie, prendre un comportement qui correspond à ce que l’on aime/recherche… Cependant, je suis tellement ancrée dans ce que je fais et qui je suis que, je pense, la supercherie finirait par exploser sans tarder !

    Aimé par 1 personne

  7. On a tous et toutes dans notre entourage cette sorte de vampires qui finissent par nous faire lécher le plancher si on leur laisse trop de place. Très souvent on s’aperçoit un peu tard de leur stratagème et leur manipulation. Il faut vite s’éloigner dès que l’on en prend conscience.

    J’ai beaucoup aimé

    Amitiés

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s