Le triomphe du médiocre

En fait, il y a une grande forme d’injustice dans la vie. Un amer constat. J’enfonce certes une porte ouverte, mais la réussite n’est définitivement pas l’apanage des brillants. Sans les envier (cf. Je t’envie), je trouve que celles et ceux qui réussissent ne sont pas forcément les meilleurs, ni les plus brillants, mais bel et bien ceux qui ont les coudées franches, voire le bras long, pour tirer leur épingle du jeu d’individualiste dans lequel nous sommes plongés. Stratagèmes, et médisance de bas étage, tout est exécuté dans un long mouvement réglé à la perfection pour se faire une large place sous le feu de la rampe.

mediapart.jpg
Source : Mediapart

Lorsque j’étais étudiante et que nous évoquions en cours la théorie du dilemme du prisonnier*, il me semblait que cela relevait de la théorie justement, et je pensais naïvement ne jamais être le témoin de ses manifestations concrètes, de calculs millimétrés de jeux de pouvoirs, ou du moins, pas de façon aussi exacerbée.

Dans ma tête raisonnait alors la maxime : « l’homme est foncièrement bon ».

Mais les années passées m’ont détourné de ma prédisposition naturelle à penser que tout être humain possède une certaine d’humanité. Nous sommes bel et bien dans une société viciée par les comportements individualistes voire amoraux.

Peintres, écrivains, poètes, designers, …les plus notoires ne sont pas assurément les plus émérites.

D’ailleurs, je me suis toujours demandé pourquoi certains navets sont des best-sellers, quand d’autres magnifiques ouvrages prennent la poussière sur les basses étagères de la petite librairie au cœur de la bourgade.

navet_primeur.jpg

Je me suis toujours demandé pourquoi certains sont nommés aux postes les plus prestigieux en lieu et place de ceux qui ont ardemment, honnêtement, rigoureusement œuvrés pour les atteindre.

Je me suis toujours demandé pourquoi certaines femmes, certains hommes exceptionnels, attirent des personnes aux vibrations négatives et contradictoires, qui les font reléguer au second plan, au détriment de personnes mal intentionnées, et qui ne les estiment point à leur juste valeur,…

manipulation-199x300.jpg

Toutefois, et heureusement d’ailleurs, il y a aussi des gens intelligents, brillants, humains qui réussissent.

Mais bon, peut-être qu’il n’y a pas d’explication rationnelle après tout.

Peut-être que notre société contemporaine aime, prône le médiocre, le piètre dans toutes ses formes. Peut-être que c’est justement quand tu dépasses cet état que tu déranges quelque part..

secret st

 

A bientôt,

Sana.

Tous droits réservés.

 

* Deux prisonniers qui ne peuvent se parler ont le choix entre s’accuser du crime pour lequel l’un et l’autre ont été emprisonnés ou accuser l’autre. Si les deux accusent le même, la peine sera légère. Mais si tous les deux accusent l’autre ou s’accusent, la peine sera lourde, mais plus dans le premier cas que dans le second. Ne pouvant être sûr du choix de l’autre, chacun a finalement intérêt à s’accuser, pour éviter la peine la plus lourde. Résultat : un comportement rationnel en situation de concurrence peut aboutir à des choix moins efficaces que la coopération.

Publicités

49 réflexions sur “Le triomphe du médiocre

  1. Je ne pense pas que le phénomène que tu prends en réflexion soit contemporain. Il est assurément lié de naissance à l’homme. Le pouvoir s’étant manifesté dès l’apparition de l’homme, je suis sûr que celui qui a trouvé comment faire le feu n’a pas été celui qui en a tiré les lauriers…Il est cependant, j te rejoins d’un bout à l’autre, que notre époque va dans le sens d’une évolution jamais atteinte dans la médiocrité. Elle est omniprésente dans tous les domaines de la société et de son comportement dans le milieu du tavail,. Tout est devenu un grand bisness. Comme tout est devenu un produit et que le marché est mondial, du navet pour la soupe à l’oeuvre d’art qui va atteindre des montants que rien ne justifie, on joue du piston sans avoir besoin de connaître le solfège. La politique y puise son système, ouvrant particulièrement la porte à la malhonnêteté. Alors la dignité n’arrêtant plus rien, la valeur, autre que marchande, est obsolète. On en a plus besoin pour réussir.
    Merci ,Sana.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi loisobleu pour ce commentaire particulièrement pertinent, explicite, illustré. Le phénomène existe depuis la nuit des temps mais il est au combien exacerbé aujourd’hui. Je te rejoins entièrement. On sent derrière ton commentaire l’homme de convictions, de valeurs. Merci

      J'aime

      1. La connaissance demeure. Il ne faut pas l’oublier, on en parle peu, normal, elle est bien davantage liée à l’humilité qu’au show-biz….Des hommes de valeur réelle il y en aura toujours, mais plus le temps présent vire au médiocre, plus il prépare des lendemains d’ingratitude, d’injustice, d’imposture. Un monde nickel pas de danger que ça existe, mais enfin si l’on considère que c’est mieux ainsi alors supprimons le tri des ordures, tout est bon dans le cochon. Simplement pour vivre, le monde à besoin de dignité humaine, car il s’agit à présent de savoir si l’on veut tuer la terre où la garder. Le respect de l’individu est un enseignement transmissible qu’il faut pérenniser.. Merci Sana, tu es adorable, demeure dans tes convictions.

        Aimé par 3 people

  2. Bonjour Sana,
    J’espère que tu vas bien.
    Tout à fait d’accord avec toi et j’espère que tu ne le vis pas trop mal au travail. En ce qui me concerne, j’ai vécu un PSE et ai vu ce que tu décris : les petits calculs, l’individualisme, (y compris parmi les élus du personnel), etc. Je ne préfère plus en parler pour ne pas repenser à cette période sombre. Je n’ose même pas imaginer ce que nous aurions peut-être connu si nous avions vécu en période de guerre.
    Ces derniers temps, je me posais beaucoup de questions sur le médiocre au quotidien. Pourquoi de plus en plus d’incivisme, de manque de courtoisie. Pourquoi d’année en année, certaines personnes se laissent de plus en plus aller au niveau vestimentaire quand il fait chaud à Paris ? Je ne dis pas qu’il faut porter un costume cravate en permanence (loin de là) mais j’avoue que la vue de quasi va-nu-pieds me désole. Pourquoi mes voisins laissent-ils traîner leurs sacs poubelles pleins sur leur terrasse (j’ai vu sur le pallier aussi) plutôt que d’aller les jeter régulièrement ? Pourquoi les autres voisins jettent-ils leur mégots de cigarette sur leur terrasse ou mieux par la fenêtre plutôt que de les mettre dans un cendrier ? Et j’arrête là car je pourrais en écrire encore beaucoup. Je ne sais pas même pas si ces gens se rendent compte qu’ils se laissent complètement aller ni s’ils pensent aux autres de temps en temps. J’en arrive à la conclusion qu’il vaut mieux ne même plus se poser de question mais surtout conserver ses propres valeurs.
    Bonne soirée

    Aimé par 3 people

    1. Coucou Neo. Je vais très bien merci. Je ne suis pas concernée, mais je vois beaucoup de ces choses que j’ai décrites. Tu as entièrement raison : il nous faut, ne pas nous noyer dans la masse, et préserver notre éthique. Bonne soirée. A très vite

      Aimé par 1 personne

  3. Bonjour

    Et voilà une réalité que l’on peut parfois intégrer durement.
    Souvent cette espèce d’incompréhension m’a taraudée au point de me demander si pour avancer il ne fallait pas toujours biaisée, user de stratégie, rouler des yeux…(il y’a tellement de spécimens…)?
    Au final avec différentes expériences plutôt rudes pour la plupart je me suis vraiment promis que je ne perdrai pas mon âme pour quoi que ce soit (sans idéologie, ni religion)
    de toute façon je ne sais pas faire …Chacun son domaine.
    J’avancerai avec ce que je suis, peut, avec ce qui vibre en moi et ce que je découvrirai.
    Je sais que je ne suis ni stratège, ni brillante, ni autre je suis moi et chaque jour j’essaie d’être meilleure pour moi-même et pour ceux que j’aime aussi.
    je n’ai aucune envie de briller, j’ai juste envie d’être.
    J’ai envie de réussir oui mais sans avoir écraser ou autre.
    Toutefois ce type de constat fait vraiment mal je comprends.

    Pleins de douceurs

    belle journée!!!

    Stéphanie

    Aimé par 2 people

  4. Pour réagir aussi à ce dernier comment, voilà le problème: les meilleures personnes, de par leur nature, ne sont pas intéressées par le pouvoir… Alors que les médiocres ont si peu confiance en eux au fond qu’ils ont besoin d’écraser les autres pour se grandir, et sont donc prêts à tout pour arriver au pouvoir. Le problème, c’est que dans une telle lute, c’est souvent le plus motivé qui gagne…

    Aimé par 3 people

  5. … d’un autre côté : si être bienveillant et d’accord avec soi-même permet déjà d’aller ma tête haute et d’être heureux, pas la peine de chercher à avoir les honneurs… Les saints ne courent pas derrière la gloire ou la Légion d’honneur…

    Aimé par 2 people

  6. Salut.
    Je pense que des réussites de personnes brillantes, aimantes, généreuses et altruistes, il y en a. C’est juste qu’elles sont différentes des « standards » de la société. Elles sont aussi peut être plus discrètes et plus silencieuses, car justement la vrai réussite ne réside pas dans la reconnaissance par autrui mais par soi même, et dans ce que l’on apporte autour de soi.
    A mon échelle personnelle, je me suis toujours dit que je préférais avoir très peu de lecteurs sur mon blog, mais que ceux qui le lisent et le commentent sentent un écho et que cela soit un échange de qualité. Ce qui est le cas et me suffit ^^

    Aimé par 3 people

  7. Je ne suis pas tout à fait d’accord, c’est en majorité bien vrai, mais heureusement il existe de nombreuses exceptions quand même.
    Parfois il suffit aussi de s’en donner vraiment les moyens en faisant preuve d’un minimum d’intelligence et de courage.

    Aimé par 1 personne

  8. Ça me rappelle cette phrase de Soljénitsyne: « Tous les procédés de la bataille électorale exigent d’un homme certaines qualités, et la conduite de l’État en exige d’autres complètement différentes et qui n’ont rien de commun avec les premières. »

    Tous le processus menant à l’attribution des postes au sein d’une organisation demande des habiletés relationnelles particulières qui sont souvent différentes de celles qu’il faut par la suite pour exercer efficacement la tâche au quotidien.

    J’ai connu une directrice qui excellait particulièrement quand elle était au sein d’un comité de Direction, pour convaincre ses collègues directeurs, expliquer les enjeux et orienter l’organisation vers des projets porteurs, mais elle manquait complètement le bateau quand il s’agissait de s’adresser à ses propres employés, qu’elle traitait avec condescendance, quasiment du mépris, de sorte que bien qu’ils la craignaient, ils n’avaient aucun respect pour elle et se contentaient de ne faire que le minimum nécessaire pour conserver les postes. Elle a finalement perdu son poste.

    Il est assez fréquent de voir cette dichotomie dans la façon dont on s’adresse aux échelons supérieurs et aux échelons inférieurs de la structure à laquelle on appartient de sorte qu’on peut être bien perçu par les uns, mais pas par les autres.

    Aimé par 2 people

    1. Excellente analyse Pierre. Et j’ai mille exemples en tête de cette dichotomie. Ainsi, je pense qu’il est difficile de faire l’unanimité, et rares sont ceux qui possèdent l’humilité de s’adresser avec respect aux collègues, comme aux grandes pontes.

      Aimé par 1 personne

  9. Oups… petite erreur de manip lol! Donc, oui tout ce que tu décris est juste quant à la dimension «carriériste» prônée par la société moderne. Quant à la médiocrité, je constate qu’elle est mise en scène (aujourd’hui, par les médias de toutes sortes), c’est un puissant instrument de contrôle des masses. Des jeux du cirque à la téléréalité, tout est mis en œuvre pour lobotomiser le chaland…

    Aimé par 1 personne

    1. Bel lapsus en effet! L’homme nait bon, dans ta nature originelle. Puis, certains se pervertissent par appât du gain, du pouvoir. Mais occultant cela, je cherche toujours à communier avec cette partie, fût elle minime, de l’homme…

      Aimé par 1 personne

      1. Chapeau bas! Moi je perds espoir, me me disant que c’est possible que certains aient perdu l’humanité, la raison, ce sacré force qui nous pousse à croire en nos semblables. Je crois moins en la fraternité de Lévinas qu’à celle Caïn et Abel 😑

        Aimé par 1 personne

  10. L’homme n’est bon et la société le corrompt, comme dirait l’autre (Rousseau)😎
    Ce joli texte, dans la forme et le fond, tout comme certains commentaires d’internautes, prouve bien que les altruistes les vraies existent aussi.
    Sans doute pourquoi le monde ne sombre pas (encore) dans l’anarchie et le cahos de la loi de la jungle, la loi du plus fort… Mais à quel prix? L’altruiste se sacrifie pour l’égoïste 😑
    Car derrière les belles chartes éthiques, traités et conventions humanitaires, c’est bien les plus forts qui dictent leur loi aux autres (merkel, poutine, bachar, xi jiping, trump et hommes d’affaires qui les financent). Avenir irradieux…

    Aimé par 2 people

      1. Oui, heureusement
        Les rebelles existent, et ils font aussi bouger les lignes, dans cette société aux sacrifié ses valeurs humaines.
        Exemple dans l’actu d’aujourd’hui dans la « jungle de Calais » : violentes rixes entre migrants suite à une distribution de nourriture par des associations de gens très courageux, qui aident ces indésirables, qui ont viennent de pays appauvris par l’Occident, privés de tout au plan sanitaire, gazés la nuit, à la merci de réseaux mafieux, etc. Même dans les tréfonds du cahos, les résistances s’organisent 💪

        Aimé par 1 personne

  11. Tout cela arrive grâce à la Loi de l´attraction. Dans un monde de personnes négatives elles sont attirées par ce qui est négatif. Toute l´éducation est faite pour faire développer l´égo qui a pour objectif enrichir matériellement et á n´importe quel prix et ça marche parce qu´il y a une « formule secrète » qui fait fonctionner ce mécanisme. Au cours de ma vie, j´ai très bien été récompensée en vivant très honnêtement, j´ai vécu énormément pour découvrir le fonctionnement de la conscience et de l´amour. Mais j´ai toujours vécu avec l´essentiel, sans plus et aujourd´hui j´en suis heureuse. J´ai compris que je ne devais pas rester bloquée á ce stade car j´ai autre chose de beaucoup plus important á faire dans la phase actuelle que vit l´humanité. Comme toujours, guidée par ma voix intérieure, j´ai initié un processus de divulgation sur la Conscience et l´Amour… Tant que je partageais l´information commune, le succès a fait partie de ma vie. Grâce á un intensif travail de purification j´ai commencé á recevoir et á partager de nouvelles informations qui se révélaient en moi-même et qui ne correspondent pas à ce que les éducateurs et lieder spirituels transmettent. Ce qui veut dire que je n´appuyais plus le système du contrôle mental. Au contraire, je partageais l´information (et je continue) pour que chacun apprenne ce qui doit être fait personnellement pour se libérer de ce système de formatation. Ce système á pour but d´éduquer l´humanité de forme á créer de la souffrance et á produire de l´argent, allant même, comme vous pouvez le constater á conduire les humains á l´esclavage modernisé et á leur auto destruction. L´humanité est trompée depuis trop longtemps. Les Lois universelles ne peuvent être manipulée mais en manipulant l ´information qui sont á la base de l´éducation, le tour est joué. Les êtres qui sont á la base de cette sordide manipulation sont dotés de grandes capacités qu´ils emploient pour maintenir les personnes dans l´illusion les poussant ainsi á continuer dans ce système. Lorsque les personnes se réveille en comprenant ce qui se passe et commencent á quitter ce système, l´illusion crée est retirée et chacun va finalement cueillir ce qu´il a semé. Tout est basé sur la Loi du libre arbitre. Celui-ci n´a pas été retiré á l´humanité, « ils » en ont seulement réduit les possibilités de choix. Le pouvoir de l´humanité réside dans la Conscience de l´Amour en son état original, pas vraiment l´amour qui nous á été enseigné. Ceci explique l´existence de ces « injustices ». Rassurez-vous Dieu ne dors pas … la cueillette est en chemin.

    Aimé par 1 personne

  12. Une piste en rapport avec la question
    pourquoi certains réussissent mieux que d’autres alors même que intrinsèquement ils ne sont pas « meilleurs » dans les compétences nécessaires voire même bien moins bons.
    Un bon apprentissage de l’imposture permet de se glisser là où paraître, mimer, simuler … suffit.

    (Le système d’enseignement, et l’ensemble des modes de sélections : examens, concours, entretien de recrutement, … campagne d’élection est très favorable aux imposteurs, les suscite et les fabrique.)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s