Chronique 7 : Apaiser le mental de Jean Christophe Dulot, chez Jouvence Editions

Chère lectrice, cher lecteur,

J’espère que tu te portes bien. Je poursuis mon challenge de lecture, et j’espère que mes mots te plaisent. J’avais envie de te parler de mon animal de compagnie. Mon hamster. J’ai un sacré hamster. Mon hamster mental. Présent dans la moindre de mes décisions, dans la moindre de mes interactions. Je t’en avais parlé dans mon article On est foutu, on pense trop. Et également dans « Nous les introvertis ». Et d’ailleurs, j’ai souvent pensé que c’était un handicap avant de lâcher prise et de comprendre qu’en fait il s’agissait là de ma force « Aujourd’hui, je sais que c’est ma force ». Bref. Je vais te parler d’une lecture qui m’a fait du bien, qui m’a littéralement aidé à apaiser les affres de mon mental.

Il y a quelques jours, en surfant sur internet, à l’affût du prochain objet du désir livresque dans lequel j’évolue depuis quelques semaines, je suis tombée sur une multitude d’ouvrages sur le mental.

Aujourd’hui, j’ai envie de te parler de l’un d’entre eux : «Apaiser le mental» de Jean Christophe Dulot. Il faut dire que l’automne est propice à ma quête de lâcher prise. Une belle lecture s’annonçait ainsi en perspective.

A travers ce petit bijou de deux cent pages, l’auteur nous propose un parcours en sept étapes. Pour cela, nous sommes invités à développer quelques qualités que nous retrouvons dans l’acronyme « APAISER ».

Acceptation.
Pardon.
Attention.
Ikigai.
Stabilité.
Energie.
Reconnexion.

Petite précision sur l’ikigai : une traduction approximative serait « ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue ». C’est en quelque sorte une « raison d’être », le « sel de la vie », « ce sur quoi je me concentre ». L’auteur nous invite à trouver notre ikigai, à le chercher petit à petit, et à nous en mettre en lien avec celui-ci.

Avec cette méthode, nous apprenons à reconnaître nos besoins ainsi que les barrières à la paix de notre esprit, que sont les attentes, l’anxiété, la culpabilité, ou encore la rancœur.

J’ai redécouvert plein de techniques d’apaisement incontournables : notamment la pratique de l’EFT, la méthode Ho’oponopono, la respiration consciente, la méditation, la psychologie positive, la visualisation.

C’est un excellent livre pour retrouver naturellement la paix intérieure, s’écouter, et apaiser notre machine mentale.

A propos de l’auteur

Thérapeute depuis 2008, Jean Christophe Dulot intervient en cabinet sous forme de séances individuelles en utilisant l’EFT (Emotionnal Freedom technique) notamment. Il pratique également les soins énergétiques.
Il est également conférencier au Congrès annuel de l’EFT qui a lieu une fois par an sur internet. Cet événement rassemble plus de 20 000 inscrits chaque année autour de l’EFT et de la psychologie énergétique.

Il est également membre fondateur de l’A.M.E (Association Méditation dans l’Enseignement), et a participé à la création du programme PEACE (Présence, Ecoute, Attention et Concentration à l’Ecole).

Il est en outre formateur et a goûté à l’univers de l’entreprise par le passé : responsable d’un centre de remise en forme et associé de 2 SARL, commercial dans des grands groupes (COMAREG, Mediapost) puis responsable Commercial d’une PME.

Enfin, pour goûter à la sagesse orientale, j’ai également voyagé en Asie (Japon, Chine, Thaïlande, Vietnam, Bali), et fait des trecks au Canada et au Maroc.

Voici les mots de la quatrième de couverture :

Faites-vous partie de ces personnes qui ont constamment un petit vélo dans la tête ou qui ont une forte tendance au bavardage intérieur ? Avez-vous la sensation que ça bouillonne sans arrêt là-haut, que vous ruminez ou que vous ressassez le moindre événement de votre vie ?

Pour découvrir comment réduire la vitesse de ce mental qui va à 100 à l’heure, suivez tout simplement le programme proposé dans ce livre.
À travers les sept étapes de l’acronyme « apaiser », vous apprendrez à reconnaître vos besoins fondamentaux (la liberté, la légèreté, la vitalité…), ainsi que les freins à la paix de votre esprit, que sont les attentes, l’anxiété, la culpabilité, ou encore la rancoeur. Vous découvrirez également des techniques d’apaisement incontournables : grâce à la pratique de l’EFT, de la méthode Ho’oponopono, de la respiration consciente, de la méditation, de la psychologie positive, de la visualisation et des postures énergétiques, vous retrouverez naturellement la paix intérieure !

Mon résumé

Sur la base d’exercices pratiques de respiration, de recentrage notamment, nous sommes amenés à diminuer notre stress, pour accéder à la sérénité.

Cet ouvrage est excellent en cela qu’il fait appel à des méthodes pratiques, et à chaque étape l’auteur nous propose de faire :

  • un zoom sur un besoin du mental,
  • un zoom sur un frein à la paix du mental,
  • un zoom sur une technique,
  • un point avec des cas pratiques.

En plus, chaque étape comprend trois parties pour nous aider à fixer notre cap :

  • la partie connaissance : qui est relative aux aspects conceptuels,
  • l’analyse : basée sur des pistes de réflexion, des cas concrets, des questions pour découvrir nos fonctionnements et pour sélectionner ce que nous souhaitons garder, et ce dont il faut se délester.,
  • enfin, la pratique : repose sur un programme d’entraînement guidé avec des protocoles : EFT, affirmations…pour expérimenter et nous libérer de nos freins.

Extraits

« Changer nos comportements demande de modifier ces chemins. Implanter une nouvelle croyance ou un nouveau fonctionnement, plus bénéfique pour nous, demande de créer de nouvelles liaisons, de nouveaux circuits, de nouveaux aiguillages. A la manière d’un train qui peut modifier sa trajectoire et changer de voie par une simple action sur son aiguillage. Prendre une nouvelle orientation, modifier les freins auxquels je m’accroche pour aller vers plus de lâcher-prise et plus de sérénité demande de nous reconnecter à nos besoins de paix, de calme, de joie, de légèreté, de liberté, d’ancrage et de vitalité. Cela nous invite également à vérifier et actualiser nos valeurs pour nous y reconnecter en conscience.

De 21 à 28 jours semble être le délai nécessaire pour connecter et ancrer un nouveau message positif dans notre cerveau et dans notre corps. Par un entraînement régulier et soutenu, trois à quatre semaines peuvent  changer significativement nos comportements. »

« Lorsque nous sommes heureux, que nous éprouvons du plaisir et de la joie, que tout va bien dans notre vie, que nous aimons et nous sentons aimés, nous voudrions que cela dure indéfiniment. Que ce soit le travail, les relations, le couple, la santé, le lieu de vie…tout est transitoire. Dans la vie, d’une manière générale, on s’attache à toute situation satisfaisante et l’on rejette toute situation insatisfaisante. Or, le processus de la vie génère une succession de situations qui sont, tour à tour, plaisantes ou déplaisantes. [..] Lorsque nous sortons de l’ignorance de l’impermanence et que nous prenons conscience de la finitude des choses, nous pouvons voir le côté lumineux de l’impermanence dont la dynamique est la transformation de toute situation. A partir de cette conscience-là, nous pouvons intégrer que tout est possible ».

Mon avis

Je pense que c’est un bouquin qui nous ramène à l’essentiel. Etre bien. Ici et maintenant. Parce que nous ne leurrons pas, nous ne fourvoyons pas, qu’il y a t-il de plus jouissif sur cette terre que la paix de l’esprit, la paix du coeur ?

Je crois que nous nous alourdissons trop avec les émotions négatives telles que la rancoeur, les croyances limitantes, les blessures. Je crois aussi qu’il n’y a rien de mieux que de vivre dans la joie, et l’apaisement, et ce quelles que soient nos conditions matérielles, car de toutes les manières, il y a certaines choses qui ne s’achètent pas.

Le bel ouvrage de Jean Christophe Dulot est disponible sur le site internet des éditions Jouvence : ICI.

A trés vite,

Sana,

Tous droits réservés.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s