Mon avis sur le livre « Je gagne ma vie avec mon blog »

Hello,

J’espère que tu vas bien et que tu passes un bel été. Pour ma part, je ne suis pas encore en vacances mais je sens leur doux sillage.

Aujourd’hui, je tenais à te faire part d’une belle découverte en matière de webmarketing. En effet, je m’intéresse à ce sujet depuis fort longtemps (quelques années au moins) mais dans cet univers pléthorique, je ne sais vers quel expert me tourner. D’autant que je suis débutante de chez débutante ( c’est quoi le SEO ?).

Et je n’adhère pas aux fausses promesses de certains qui nous vendent des résultats défiant toute concurrence en un temps record. Car, toute réussite passe par renoncements et sacrifices.

Il faut dire aussi que je marche beaucoup au feeling, comme tu sais.

Ainsi, il y a quelques jours, je tombe de façon fortuite sur le blog d’un dénommé Aurélien Amacker, et par ricochet, sur son livre gratuit (vendu à 14.99 € normalement) autour de son parcours dans le blogging.

De prime abord, je me suis dis « encore un qui va nous raconter comment il a démissionné en deux jours, comment en 3 mois, il a gagné le million, et comment il profite aujourd’hui des plages de Copacabana .. ». Oui je sais, c’est mon côté sarcastique. Finalement, je me suis laissé embarquer dans la lecture, et ce à ma grande surprise.

Aurélien Amacker raconte son chemin de vie qui l’a amené à créer son entreprise sur internet. Il a connu les affres d’un travail de bureau, à la Défense, et a même décliné une offre d’emploi de 50 000 € annuels, pour vivre son rêve.

les 50 000 € qui l'a refusé..
Extrait livre « Je gagne ma vie avec mon blog »

Tu me diras « ça a l’air de ressembler au parcours de tous ceux qui nous vendent du rêve ». Mais en fait, pas du tout. Il raconte sa traversée du désert, avec honnêteté (  à ses débuts, il a gagné 2.55 € avec googleadsense), ses déceptions, ses craintes, mais surtout sa détermination à y arriver.

Il a beaucoup voyagé (Australie, Colombie, Pologne, Ukraine, Autriche, Etats-Unis, Portugal..) et s’est associé à ses débuts aux plus grands noms du webmarketing français. Il s’est formé en suivant de nombreux séminaires aux Etats-Unis, en lisant de nombreux ouvrages. Bref, on comprend vite qu’il a étudié, analysé, pratiqué, expérimenté le domaine en long, en large, et en travers.

Et surtout, en matière de résultats : il a percé (comme disent les ados). Ses voyages, son expérience, l’ont forgés. On sent chez lui de grandes valeurs, et une certaine profondeur.

Dans une de ses vidéos, il insiste sur le fait que l’argent en soi  » c’est juste des numéros dans un compte ». On sent clairement son côté terre à terre. Il n’a pas l’air de s’inscrire dans le bling bling bien qu’aujourd’hui, il pourrait se le permettre.

A vrai dire, je l’ai trouvé très transparent, et ses propos sont construits, circonstanciés. On le sent de surcroit déterminé dans ses entreprises, et ma foi, c’est une belle leçon de vie.

Ne pas penser que c'est impossible
Extrait « Je gagne ma vie avec mon blog »

C’est peut-être le plus grand secret de toute réussite : celle d’y croire, d’où l’importance du travail sur nos pensées. Car finalement nous attirons ce vers quoi nous focalisons notre attention, et nous devenons ce à quoi nous pensons le plus souvent ( la fameuse loi d’attraction).

Ainsi, ce qui m’a plu dans son livre :

  1. Le cheminement pas à pas : il détaille très bien comment il est passé du néant (de ces indemnités de chômage) à son premier petit blog, puis à son activité d’entrepreneur,
  2. L’aspect pratique : il livre des stratégies concrètes pour y arriver (audience, newsletter, création du produit, système de ventes…),
  3. Il ne manque pas de réalisme. Il démontre clairement que l’incroyable aventure du blogging peut amener tout un chacun à glaner quelques euros sur internet, puis des milliers. Puis, un autre niveau pour ceux qui s’en donnent les moyens. Car bien évidemment, comme dit le dicton populaire « on n’a rien sans rien ». C’est d’ailleurs pour cela que j’ai apprécié son ouvrage : pour son réalisme. Il y aussi un côté : « si j’ai pu le faire moi, tout le monde peut le faire ».

Bref. Si tu commences à t’intéresser au webmarketing.

Si tu nourris peut-être le rêve de compléter tes revenus par une activité annexe, voire de quitter ton bureau et de vivre d’internet.

Si tu en sais déjà beaucoup sur la question et que tu souhaites passer à un niveau pratique.

Si tu es juste, comme moi, curieux de la question.

Ou même si tu es expert en la matière, et que tu as envie de lire un autre son de cloche:

Je te partage ma découverte en espérant qu’elle puisse t’être utile.

Voici le lien :

cliques ici pour télécharger gratuitement son livre

En fait, j’ai l’impression d’avoir plus appris avec son livre en deux jours, qu’en plusieurs mois de surf sur internet.

Et j’ai trouvé un tas de commentaires positifs sur le site internet d’Amazon.

cliques ici pour télécharger son livreJe ne sais pas (pour l’heure) si je passerais à l’étape de me procurer un de ses produits (formation..) mais pour l’heure, je suis plutôt ravie de cette découverte.

Et toi, est-ce que tu connais cet entrepreneur ? Si oui, as-tu déjà testé ses formations ?

Merci de me le préciser en commentaire,

Au plaisir de te lire,

Sana.

Tous droits réservés.

 

 

Publicités

16 réflexions sur “Mon avis sur le livre « Je gagne ma vie avec mon blog »

  1. Merci beaucoup pour ce partage, je me note le nom du bouquin immédiatement ! C’est toujours intéressant de lire en détail l’histoire de certaines personnes qui sont parties de rien et qui ont patiemment gravi les échelons jusqu’au sommet. Je suis tout à fait d’accord avec ce monsieur sur un point: quand on y croit, ça change absolument tout ! Belle journée à toi !

    J'aime

  2. J’ai suivi la formation d’Aurélien Amacker, beaucoup de conseils étaient obsolètes, notamment sur les mots-clés et les liens. Dans le module, attirer des visiteurs sur ton site, il propose ni plus ni moins de faire de la publicité payante, ahah ! la bonne blague. Il y a besoin de payer une formation pour ça ? Quant aux 2,55€ avec Adsense, autant dire qu’il n’a rien gagné car Google paie à partir de 100$ de gains. Le seul qui s’enrichit vraiment, c’est Aurélien himself comme tous les blogueurs qui te vendent une super formation à 997€ avec plein de bonus !
    Ce qui me déplaisait aussi avec Aurélien, c’étaient ses vidéos pépères, assis sur son canapé, il débitait son truc et ensuite, débrouille-toi, pas de suivi (sauf si tu payes l’option). J’ai trouvé que ça manquait de sérieux.
    Par exemple, pour être rédactrice web, une blogueuse me proposait sa formation à 1200€ et des poussières ! J’en ai suivi une très sérieuse avec exercices et corrigés pour 150€ au Comptoir des Rédacteurs. En ce moment, je suis leur formation sur le copywriting. C’est comme en cours, on a la théorie, puis la pratique avec les exercices et les corrigés. Á la fin de la formation, vous obtenez ou non un certificat en fonction de vos résultats.
    Après, chacun fait comme il veut. Les formations comme celle d’Aurélien peuvent convenir à quelqu’un qui a vraiment la niaque et qui ne recule devant rien. Moi, j’ai besoin d’être soutenue et encouragée. Quand mon prof me dit que ma copie est excellente, ça me booste. 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Sylvie pour ton commentaire. Je ne connaissais pas du tout le comptoir des rédacteurs. Quant au module que tu évoques, je suis étonnée d’apprendre qu’il reposerait que sur de la pub payante. Après, je le découvre à peine donc je ne pourrais pas avoir un avis tranché en la matière. Je sais cependant que beaucoup se sont offerts ses services et sont ravis ( à en croire les vidéos YouTube de témoignage). Et je sais que pour avoir lu son livre gratuit : j’y ai appris beaucoup de choses, étant novice sur le sujet. Par contre, c’est vrai que pour un suivi personnalisé, et plus poussé, il faut payer. Ce qui me paraît normal. Certains préfèrent être encadrés pour maximiser leurs résultats, quand d’autres optent pour le socle de base à charge pour eux de prospecter, étudier, se documenter, et avancer tout seul. Je le conçois, ça ne doit pas être facile de se débrouiller sans suivi. La tentation de baisser les bras peut alors être grande !

      Aimé par 2 personnes

  3. Intéressant. Et ça me donne envie de reprendre là où j’en étais et laissé. Ce que tu évoques m’a beaucoup passionnée et je m’étais inscrite à la formation Vivre de sa passion (accès à vie), participé à des séminaires d’entrepreneurs, pu entendre de vive voix le parcours de ceux qui ont percé comme Olivier Roland par exemple ou Caroline Gauthier. Mais vois-tu, je J’ai toujours pas percé (autres blogs). Parce que je pense que tous ces parcours sont inspirante et motivants et clairement c’est possible mais il faut être réaliste, ça demande un investissement sur soi, de sortir de sa zone de confort, se remettre en question, méthodes pas à pas et surtout de réévaluer constamment la source de motivation. Si c’est l’argent la motivation, mauvais départ. Il faut que ça vibre et reste authentique, les gens veulent de la personnalité, quelque chose d’unique et c’est juste rester soi. Alors mon expérience n’est pas du tout gage de qualité car je sais pertinemment la raison des choses qui ne bougent pas : parce que je ne bouge pas et que J’ai fermé les portes quand elles s’ouvraient un peu, les opportunités n’ont pas manqué. Et réellement il faut faire confiance car l’univers mine de rien conspire toujours en notre faveur. Mais il ne faut pas lâcher, pas redouter les moments d’échecs, les moments de vide. Il faut se motiver chaque jour et croire, croire en soi. Voilà les conseils que je peux dire suite à mon expérience, conseil dont tu auras compris Je n’ai pas suivi. Mais ça a le mérite d’être vrai. Alors je te souhaite réellement de t’epanouir dans cette voie et bien croire que c’est possible !! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Venus pour ton commentaire si sincère… « ça demande un investissement sur soi, de sortir de sa zone de confort, se remettre en question, méthodes pas à pas et surtout de réévaluer constamment la source de motivation. Si c’est l’argent la motivation, mauvais départ. Il faut que ça vibre et reste authentique, les gens veulent de la personnalité, quelque chose d’unique » : j’adhère pleinement à ce passage si authentique. Finalement, ce n’est en copiant ou en se mentant qu’on peut toucher les gens. Je crois que personne n’est dupe, et que le fake se reconnait à des kilomètres. Chacun, chacune doit interroger sa conscience :  » qu’est ce que moi je veux réellement ? » : tout part de l’intention première. Est-ce que j’ai envie d’inspirer les gens ? les aider ? sortir de ma zone de confort ? Je suis persuadée que c’est possible d’aider les autres mais comme tu dis il faut une bonne dose de réalisme : si on n’est pas prêt à sacrifier quelque chose ( du temps, de l’argent, …) : il n’y a probablement rien au bout. A très vite, et encore merci d’avoir pris le temps de t’exprimer si sincèrement. C’est une des raisons pour lesquelles j’aime bloguer : pour tous les échanges sans langue de bois, pour la liberté de dire ce que l’on pense. Tu l’auras compris je n’ai rien à vendre ( un jour peut-être), je me plais à prendre la plume et la partager. S.

      J'aime

      1. Avec plaisir, j’aime prendre le temps d’échanger avec toi, ton blog m’inspire beaucoup. Et pour tous les blogs créés, tu fais toujours partie de ma liste des personnes que je suis. Merci d’être authentique, te lire me fait beaucoup de bien. Et je te rejoins sur beaucoup d’aspects et dans ta façon de raisonner !! Toute belle journée à toi

        Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Sana,

    J’ai côtoyé Franck Nicolas en 2009-2010 dans un Club Toasmasters. À mon avis, il n’avait pas vraiment besoin de cette méthode pour développer ses habiletés en communication, il avait déjà tout ce qu’il faut. Il cherchait plutôt un moyen de se faire connaître au Québec, d’établir des contacts dans les milieux professionnels, parce que c’était sa clientèle-cible. Je pense qu’il vivait déjà correctement des mini-conférences données dans les organisations, mais il visait plus haut. Il voulait, je pense, devenir le « Anthony Robbins » francophone et honnêtement, sans avoir encore la même notoriété, il est sur la bonne voie, compte tenu du fait que l’auditoire francophone est plus limité. Ses mini-conférences sont maintenant devenues de grands rassemblements, il a son équipe, vend ses CD, livres, formation en ligne, offre sans frais des conseils réguliers sur YouTube et sur son blogue. C’est par la multiplication de ces moyens qu’il génère les revenus pour faire vivre son organisation et diffuser son message. Les intéressantes capsules qu’il offre gratuitement sur Youtube peuvent notamment générer des revenus publicitaires, mais ça exige beaucoup de visites pour devenir rentable (1M visites = 7000 euros) et il faut maintenir le rythme, jour après jour, étendre sa notoriété, rejoindre toujours plus de visiteurs et demeurer pertinent sans se répéter. Je pense qu’il y arrive bien, mais ce sont probablement les conférences qui génèrent le plus solide revenu. Je visitais sa chaîne youtube tout à l’heure et depuis 5 ans, deux de ses capsules ont généré plus d’un million de visites. Je ne pense pas que ce serait suffisant pour lui de se limiter à ce seul moyen de communication pour vivre de sa passion. Au final, si l’objectif est d’aider le plus de gens possibles, il faut, dans un premier temps, les rejoindre là où ils sont pour ensuite les amener là où on est.

    Aimé par 2 personnes

    1. Hello Pierre ! Whatttttttttttttttttttttt !!? Je ne savais pas que tu avais côtoyé Franck Nicolas. Je visionne ses capsules. Je me suis acheté son livre « confiance illimitée ». Je le trouve plutôt pertinent. Certains te diront qu’ils placent « glob », « la tournée 110 », « spark » à chaque fin de phrase, mais pour ma part, je me dis qu’il faut bien que son entreprise tourne. D’autant qu’il insiste à chaque fois sur le fait que « 70% de son contenu est gratuit ». C’est vrai qu’il excelle en la matière. « Au final, si l’objectif est d’aider le plus de gens possibles, il faut, dans un premier temps, les rejoindre là où ils sont pour ensuite les amener là où on est. » : même s’il doit composer avec la diversité des gens, des parcours, des craintes, des rêves ; Il donne une sorte de bagage que tout le monde peut appliquer à commencer par des bases de vie saine : sport, sommeil de qualité, gestion du temps..Est-ce que tu es déjà allé à ses conférences style la tournée 110 ? Merci de ton commentaire si complet et pertinent

      Aimé par 1 personne

  5. Non, je ne suis jamais allé à ces conférences grand format. La plupart du temps, ce sont les entreprises pour lesquelles j’ai travaillé qui ont fait venir sur place un conférencier pour nous entretenir de différents thèmes de leadership, mobilisation des ressources, santé et sécurité, etc. En ce qui concerne Franck Nicolas, c’était à travers la formation en habileté de communication de Toastmasters qui se concentre sur tous les aspects visant l’art de s’exprimer en public, le choix des mots, la façon de capter l’attention de l’auditoire, la gestuelle, le non verbal, l’utilisation des silences, du ton de voix, établir le contact visuel avec l’auditoire, respecter le temps alloué, etc. Franck s’était joint au club où j’étais membre. Je ne le connaissais pas à l’époque et j’avais été surpris, lors de son premier discours devant le club de voir son aisance et sa maîtrise des communications. Alors que je prenais quelques semaines à préparer et paufiner un discours pour l’un ou l’autre des différents projets, lui, s’était contenté d’y penser dans le métro en se rendant au club et ce qu’il rendait était déjà formidable. Je ne suis donc pas étonné outre mesure de son succès actuel. J’ai, plus tard, discuté avec une autre conférencière qui l’avait croisé à une école de leadership. Elle l’avait trouvé un peu narcissique, du genre moi-moi-moi, mais en même temps, dans ce domaine, je me dis qu’on ne doit pas réussir juste avec un message, parce que pour l’auditoire, le messager compte tout autant, sinon plus. Reprenant le cas d’Anthony Robbins, un autre conférencier reprenant une de ses conférences mot-pour-mot, n’aurait pas le même succès.

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s