Maintenant

Cela faisait plusieurs semaines déjà que j’avais achetées des toiles, de la peinture. Cela faisait plusieurs semaines que j’attendais les circonstances favorables pour les peindre. Je me suis alors souvenu que par le passé, je prenais plaisir à peindre. Et là, le passé a retenu mon attention. Et je me suis dit intérieurement le fameux « c’était mieux avant ».

Et toi t’arrive-t-il toi aussi de ressasser le passé ? Est-ce que ton mécanisme mental crée de la colère, du regret, de la culpabilité, de l’orgueil, ou de l’apitoiement ?

Saches que ce mécanisme provoque l’accumulation de pensées dans le psyché et accélère le processus de vieillissement.

Alors, laisses mourir le passé à chaque instant.

Ressens le pouvoir de l’instant, sa plénitude.

Le mental inquiet anticipe, se projette, et crée la peur. Une situation projetée n’existe pas.

Mets fin à cette folie corrosive des pensées anticipatoires.

Pour ce faire, je respire. J’observe le mouvement de l’air qui entre et sort dans mes poumons.

J’ai mis mes pensées de côté. J’ai déballé l’acrylique. J’ai commencé à peindre. Sans préjuger du résultat. Sans attendre de reprendre des cours de peinture. Sans me préoccuper de l’instant d’après.

On peut toujours composer avec l’instant présent.

Je sais que la force, la ressource, l’action, la réponse juste se présentera quand j’en aurais besoin.

J’apprécie l’instant. Et je me dis : « un jour, j’y arriverai ».

Est-ce que tu attends avant de commencer à vivre ? Qu’est ce que tu attends avant de commencer à vivre ?

Avec un tel processus mental d’attente, avec un tel scénario, le présent ne sera jamais assez bien.

On attend quelqu’un. On attend dans les bouchons. On attend le succès. On attend nos prochaines vacances.

Attendre est un état d’esprit. On veut le futur et non le présent.

En fait, avec l’attente, on crée un conflit intérieur entre « ici et maintenant où on ne veut pas être », et le futur qu’on convoite. Du coup, on perd le présent.

En fait, la vie passe avant tout. C’est notre être intérieur le plus profond. La vie est déjà entière, parfaite. Ce sont les circonstances, les expériences qui constituent nos conditions de vie.

Le point d’accès à notre être est : LE PRESENT (S’ancrer dans le présent).

IMG_20180101_110330
Abstrait – By Sana

 La gratitude. La reconnaissance de l’instant présent est la vraie prospérité.

L’insatisfaction engendre le manque. La plénitude du présent est la seule véritable prospérité.

Cessons d’attendre. N’en faisons plus un état d’esprit. Revenons au moment présent. Contentons-nous d’être et dégustons, durant les 364 jours à venir, le fait d’être.

Belle, lumineuse et heureuse année à toi.

Sana,

Tous droits réservés.

Publicités

20 réflexions sur “Maintenant

  1. Pffffffff! Le deal? Trop pour mon petit psyché! Je me donne un temps mort pour ouvrir ma gueule… Attends donc un peu Sana. Mais sache que je partage au moins une partie de tes préoccupations existentielles. Je prépare une réponse, mais sois patiente. A mon âge les choses vont un peu moins vite mais les faits et les écris sont en général plus étayés. A+

    Aimé par 1 personne

      1. Bonjour Sana. Suite de mon commentaire laconique d’il y a quelques heures et tentative de réponse à quelques questions :
        1° Je ne ressasse jamais le passé
        2° Jamais de colère, jamais de regret, jamais de culpabilité, jamais d’orgueil ou d’apitoiement !
        2°Bis… Je dois immédiatement me justifier car mes affirmations paraissent irréalistes : Dans ma vie je n’ai JAMAIS suivi les grands préceptes des amateurs de la philosophie ‘à la Panurge’, if you see what I mean. Donc je n’ai jamais utilisé certaines compétences (dont 5 langues à peu près correctement assimilées) pour gagner du fric. Je n’ai fait que ce que je désirais, que ce qui me plaisais. Donc je suis resté aussi pauvre que Job. Mais que de satisfactions d’avoir vécu ma vie selon mes envies, sans aucun regret !

        Il faut bien aussi évoquer ton vécu d’artiste peintre. Issu d’une famille plus que modeste, nous n’avons jamais entendu une note de musique classique à la maison. Ma mère, à l’évocation d’un concert symphonique, éteignait le poste de radio en déclarant sans autre forme de contestations : C’est la meule ! Fin du chapitre classique. Donc je n’ai aucune culture musicale. Et je ne vais pas même pas évoquer ma culture artistique… Encéphalogramme plat. Ende der Geschichte !

        Et je pense que la conclusion est toute trouvée. Il suffit de te copier-coller :

        « Cessons d’attendre. N’en faisons plus un état « d’esprit. Revenons au moment présent. « Contentons-nous d’être et dégustons, durant « les 364 jours à venir, le fait d’être »

        J’ajoute encore une phrase lue ce matin dans la presse espagnole, sous la signature d’un génial poète de 90ans, Monsieur Manuel Alcantara :

        Tout ne va pas si mal, sachant que tout aurait pu être pire !

        Sana… Merci d’avoir eu le courage te t’exprimer. Je souhaite seulement que la philosophie et les réflexions d’un vieux con (Bon, philosophie est un grand mot… vieux con aussi !) te convaincront que la masturbation cérébrale n’a jamais résolu aucun problème.
        Amicalement et merci de me donner parfois l’occasion de participer à cette grande aventure qu’est le blog. Bonne, très bonne année à toi ! (Et aussi aux autre blogueurs qui nous suivent)

        Aimé par 2 personnes

      2. On éteignait Mozart chez toi? 🙂 Diantre! Cultivé ou non, quoiqu’il en soit, tu peux être fier de vivre comme tu l’entends et non comme beaucoup aimerait. Tu as de l’esprit, du vécu, une belle pensée critique, et un grand humanisme. Tu me sembles bien armé pour affronter les affres de ce monde. Et pour distiller de bonnes vibrations autour de toi. Merci de m’apporter , au travers de tes commentaires, ce quelque chose qui fait toute la différence.

        Aimé par 1 personne

  2. Bonne année Sana ! Je te souhaite le meilleur, sincèrement.
    La peinture est un moyen d’expression formidable. J’avais commencé l’aquarelle puis abandonné parce que je pense que je ne suis pas doué. Idem pour la musique. Depuis deux semaines, je « m’astreins » à consacrer 15 minutes par jour à la guitare. Tu as raison, seul le moment présent est important.
    Merci pour tes témoignages qui sont précieux.
    Puissent ces 364 jours à venir t’apporter beaucoup de bonheur !

    Aimé par 1 personne

    1. Magnifique année à toi Tony. Je te la souhaite sous le signe de l’hospitalité, de la convivialité, du partage et de la créativité. Qu’elle puisse te permettre, si ce n’est d’accomplir, de te rapprocher de tes envies et de tes rêves tant personnels que professionnels et relationnels. Sincèrement. S.

      Aimé par 1 personne

  3. Bonne année 2018 à toi Sana, je te souhaite le meilleur, de la joie, de l’inattendu et du fun en pagaille ! Cette année sera de nouveau vectrice de changement(s) pour moi, mais pas à pas. Je ne suis pas de nature fonçeuse, j’ai besoin que les projets murissent en moi ! Mais ça ne m’empêche aucunement de profiter du moment présent et je ne regrette pour ainsi dire jamais le passé ! Très belle semaine à toi 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Sana,

    Avoir peur est effectivement un excellent signe permettant de prendre conscience qu’on n’est pas ancré dans le présent. La peur ne se manifeste que dans l’anticipation d’un résultat défavorable. Par ailleurs, reconnaître celle-ci en soi est déjà une bonne façon de prendre un peu de hauteur et s’en distancer pour éventuellement bien se concentrer sur l’action. Au final, le résultat sera forcément plus favorable si on y a consacré toutes nos ressources.

    Bonne année et toi,

    Jolie toile en passant.

    Pierre

    Aimé par 1 personne

  5. Salut, merci pour ces mots inspirants et les couleurs lumineuses de ta toile, ma table m’attend comme un rendez-vous manqué, je la vois qui m’observe dans le coin de la pièce! 6 mois que je repousse de peindre à nouveau, les conditions n’étant jamais idéalement idéales, la tête jamais satisfaite. Plus que quelques mètres à faire, un bras à lever, une main à poser ! J’aurais jamais pensé avoir peur d’un bout de papier! Belle journée à toi 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s