Vlog 5 minutes dans ma tête

Il faut vraiment que je cesse de déconner. C’est vrai. Je n’en trouverai pas un « parfait », doté de l’ensemble des critères de ma check-list. Il faut vraiment que je me sorte d’Alice au pays des merveilles.

Il faut vraiment que j’atterrisse. Le quartier est sympa. L’appartement est lumineux, propre, fini. Proche des commodités. Même Lola m’a dit qu’il est canon. Le hic : il est hors budget. Une perfectionniste comme moi, tu crois quand même pas que je vais vivre dans une chambre de bonne ? Ce n’est pas ma faute si j’aime les grands espaces. Le pire c’est que je pourrais y vivre. Il n’y a rien de mal. Mais tu sais ce que je me dis, qui ne tente rien n’a rien. Il y a deux options : il accepte mon offre, ou il la décline. C’est pas comme si je jouais ma vie. C’est pas comme si c’était le dernier bien sur Terre. Relax cocotte. Je ne suis pas sûre d’en trouver un autre de ce standing. Quoique. Si je m’en donnais les moyens aussi. Et oui, à faire une visite par trimestre, à ce rythme-là, j’y suis encore à l’été 2018. En même temps, j’ai déjà un toit sur la tête. Certes je suis locataire. Mais qui a dit qu’il fallait absolument être propriétaire ? Il faut que j’arrête de regarder Plaza.11093790-a-vendre-appartement-familial-au-coeur-de-paris.jpgAh oui c’est vrai, c’est l’anniversaire d’Amélie ce week-end. Je ne sais vraiment pas quoi lui prendre. Elle est tellement compliquée. Je veux dire exigeante. Un peu comme moi. Bref. En plus, j’ai la flemme de sortir. Pourvu qu’il pleuve que je me mette enfin à écrire quelques lignes.cc_ls_160002.jpg

Ah tiens, il pleut, génial. Je suis née en octobre. J’adore l’automne. J’adore voir ces couleurs chatoyantes, observer le long mouvement des feuilles glisser sur le sol. Et puis, l’automne c’est chouette pour toute la dimension d’introspection que représente cette saison. C’est souvent là où je fais sur ma vie, mes projets, mes rêves. Boudiou (« Bon dieu » en patois).

img-saison-automne1.jpg

Du coup, je ne sais pas s’il pleut ce week-end. J’improviserai. Je suis fan de ces plans de dernière minute. Oui, bon, pas toujours. En fait, je suis assez complexe. Toujours entre deux vibrations. Je peux être une vraie énigme. Et en même temps, on peut me lire comme un livre ouvert. J’ai carrément zappé de l’appeler. Mais j’ai la vague impression que c’est toujours moi qui la sollicite pour raviver notre amitié. Attends, je reprends nos fils de discussion. Alors oui en effet, je suis à l’origine de 98% de nos échanges. Toujours pareil. Bon, ce n’est pas grave en soi. Il y a tellement pire dans la vie.

Au fait, je suis hallucinée de voir que c’est toujours les plus arrogants qui sont pris au sérieux. A ce stade, ce n’est plus un melon, c’est un globe, un globe terrestre qu’il a. Dios mio ! Le pauvre, peut-être qu’il a des raisons d’être comme cela.

22 septembre. On va être à Noël en deux temps, trois mouvements. Je crois que cette année je vais louer un fiancé pour taire toutes les mauvaises langues noëlesque avec leur éternelle question à la noix ( « Toujours pas en couple Sana ? »). Est-ce que je leur demande moi si elles sont toujours mariées? Hi hi hi .

Je ne sais pas comment elle fait pour avoir un tel débit de paroles. J’en ai mal à la tête. C’est incroyable. Je dis trois mots quand elle en dit 50. 3/50. Cela fait 0.06 non ? Bon non, pas encore un ratio. Bouh, c’est quoi c’te mèche rebelle. Toujours une qui se fait la malle. On voit vraiment que je ne suis pas comme les autres. Indisciplinée.

Trop cool qu’elle m’ait décrit en trois mots : « Intelligente, Sensible, Elégante ». J’ai archivé son mail pour le relire les jours où j’en douterais.

La meilleure dans tout cela, c’est qu’hier, en passant il me dit «  qu’est-ce que t’es belle quand tu bosses ? ». Je n’ai même pas relever. Je n’en ai toujours pas saisi la signification. Et peut-être qu’il n’y en avait pas d’ailleurs ! Diantre.  (On est foutu, on pense trop).

Euh, je ne sais pas si les filles passent ce soir. Au pire, je commanderai un plateau de sushis. Cela fait un bail que mon palais ne s’est pas piqué au wazabi. Rholala, quand j’y pense, il serait vraiment temps que j’économise pour aller au Japon. Cela fait une semaine que je dois télécharger « Brainwash » de Nils Frahm, alors, le Japon..Je suis obsédée par les compositions de ce pianiste en ce moment.

sans-titre.pngBouh ! Quelle heure est-elle ? Oups, il faut que je m’y mette. J’ai le séminaire de lundi matin à préparer en plus. Allez Sana. Go.

Publicités

13 réflexions sur “Vlog 5 minutes dans ma tête

      1. Je plaisantais.
        A mon avis c’est un peu comme ça pour beaucoup d’entre nous.
        Pour l’appartement, j’ai mis très longtemps avant de l’acheter. Un agent immobilier m’a dit « vous n’achèterez jamais ». Deux semaines plus tard, j’ai eu un coup de cœur et je signais pour l’achat de mon appartement. Très cher mais la banque m’a accordé le prêt.

        Aimé par 1 personne

  1. Ouf ! Je vais aller me jouer une séance de qigong sous les arbres centenaires du parc pour me remettre les pieds sur Terre. J’ai l’impression de léviter, en un seul mot. Texte absolument réussi, qui serait une bonne introduction à n’importe quelle technique de relaxation ! Super-bravo, Sana, et une toute douce journée à vous.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s