Dissonances

Il y a quelques temps, je me faisais intérieurement le constat de la dissonance.  Des contradictions de mon quotidien, de mon époque, de mes valeurs, de mon caractère, de ma vie. Je me rends en effet compte que je ne peux rassembler tout ce que j’aime, ni tout ce que je déteste sous la même égide. Lire la suite

Publicités

Conversons

Quand je converse

J’ai remarqué que lorsque je conversais avec une personne, parfois, je pesais mes mots, comme pour ne pas froisser, ou laisser entrevoir mon âme. Comme si lâcher prise au niveau de mon langage oral ou corporel me ferait perdre la face. Celle que j’emprunte dans ma vie sociale. En somme, c’est comme si je possédais deux faces, deux entités, deux repères. Une schizophrénie sociale en quelque sorte. Lire la suite

A ton avis ?

Il y a quelque temps de cela, je n’aurais imaginé m’engager dans une voie sans l’assentiment d’une personne de confiance de mon entourage amical, familial, ou professionnel. Cette volonté de bien faire me faisait peser mille fois le pour et le contre, tout en sollicitant l’appréciation, le jugement de mes pairs. Une fois mon intuition confortée par les dires des uns et des autres, je pouvais sereinement déployer mes moyens pour concrétiser mon idée. Lire la suite

Le moment parfait

Un peu comme un sprinter qui attend que sonne le début de la course, j’ai toujours été de celles et ceux qui attendent le bon moment, le meilleur moment, le parfait moment pour foncer. Un peu comme si tous les éléments n’étaient pas réunis, alors, probablement cela était un signe de la Providence, sans doute cela signifiait-il qu’il fallait remettre aux calendes grecques mon action, ma décision.

sprint.jpg

Lire la suite

L’impossible dans l’esprit

Mes plus belles réussites sont celles durant lesquelles je n’avais pas intuité, imaginé, envisagé l’infaisabilité, l’échec, l’impossibilité.

Au moment où je doute de ma capacité, ou de la faisabilité de mon projet, je crée une sorte de biais mental, comme si, en introduisant cette option d’échec, ou d’impossibilité, j’érige une barrière, bien involontairement, entre mon subconscient et mon action. Lire la suite

Génération voyage.

Affranchie

Qu’est ce qu’une génération ?

Une tranche d’âge  partageant une meme conception du monde et marquée par un événement historique fondamental.

Au sein d’une même classe d’âge les divergences culturelles, sociales,politiques sont nombreuses mais il existe un socle commun . Le notre sera le voyage.

Nous sommes la génération du 11 Septembre. Celle qui a vu le rêve américain s’effondrer. Nous étions enfants ou adolescents le 21Avril 2002 . Voir Le pen au second tour était alors inimaginable,inacceptable. Cela nous a constitué à la fois collectivement et individuellement.

Nous sommes porteurs de ces événnements politiques et de ces moments historiques.

Nous sommes nés quelques temps avant ou après la chute du mur de Berlin. Nous n’avons plus la naïveté de croire au communisme comme rempart face  à l’individualisme.

image

Nous avons vu les politiciens promettre et trahir. Nous avons connu les changements de gouvernements.

La guerre nous ne la connaissons pas…

Voir l’article original 753 mots de plus

Ces âmes sur la même longueur d’onde

Un moment que je ne t’ai pas parlé de mes perceptions. Celles qui font partie intégrantes de mon être. Celles qui animent mes pensées quotidiennement.

Un grand soleil printanier, un ciel bleu, une ambiance presque estivale en ce 7 mai, un cadre propice à ces confidences. Emanations du cœur, elles trouvent généralement échos auprès des âmes dont les aspirations sont similaires. Lire la suite

4 clés pour surmonter l’échec

L’échec n’est pas une fin en soi, même si tout le monde en a peur. Quand ils y sont confrontés, certains se laissent dominer par les émotions, sans parvenir à rebondir et aller de l’avant. Pourquoi est-ce si difficile de tout oublier et de continuer ? Mais surtout, comment faire pour surmonter un échec, et repartir en quête de nouveaux objectifs ?

Clé 1 : ne pas se blâmer outre mesure

Il est bon de faire la part des choses, et de ne pas tout imputer à sa stratégie ou sa manière d’être. Ce n’est pas parce que vous avez échoué à tirer profit de votre entreprise que vous êtes un raté. Tout ramener à soi en cas d’échec est le meilleur moyen pour faire sombrer sa confiance. Vous aurez d’autres choix à faire, ouvrez les yeux, et prenez du recul ! Lire la suite