Esprit millionnaire

Hey! Comment vas-tu ?

Assise en terrasse pour profiter de la douceur d’une pause méridienne automnale, en sirotant un café, j’ai vu passer un homme, à une allure folle, au volant d’une grosse berline allemande sur notre beau boulevard des Pyrénées.

sana secrets berline allemande.jpg

Et me voilà transportée en réflexion sur la probable façon dont doivent penser les millionnaires.

La soif des riches

Je me suis toujours demandé s’ils réfléchissaient comme toi et toi (citoyen lambda), ou si était ancré en eux un code spécifique qui nous échappe à tous. Une sorte d’ADN, ou un truc dans le genre.

sana secrets riches pauvres.jpg

Peut-être qu’ils n’ont pas les blocages de tout un chacun, ou s’ils en ont, ils arrivent à les dissiper voire à en avoir la totale maîtrise.

Peut-être que leur raisonnement est tel qu’ils ont l’habitude de mettre le curseur financier à 7 chiffres, et non à 4 comme toi et moi ( d’après les chiffres de juillet 2016 : 95 % des salariés payés au salaire minimum sont ouvriers ou employés, et nous sommes pas mal à toucher moins de 2000€ par mois) ;

Sûrement que leur éducation a été axée sur un rapport spécifique à l’argent.

Sûrement que leur dialogue intérieur leur fait voir des euros, des dollars là où nous autres, nous verrons rien sûrement que nos blocages sont pour eux des opportunités. Aussi, et cela reste entre nous, mais  j’ai toujours pensé que considérant leur rapport à l’argent, aux stratégies financières, aux spéculations diverses et variées ; ils doivent probablement être foncièrement dépourvus d’une certaine éthique…

Du coup, je me disais que ce devrait être un vrai combat contre sa nature profonde de devoir vouloir être millionnaire à tout prix : cela doit nécessiter un vrai travail sur soi-même, des valeurs etc..

Bon, je ne vais pas te mentir, personnellement, adolescente, oui je me prenais à rêver que je trouvais une valise abandonnée, pleine de grosses coupures, et je m’imaginais faire du shopping dans les plus belles boutiques parisiennes, londoniennes, ou milanaises. Je te vois sourire, je suis quasi sûre que tu as nourri un rêve presque semblable. Car c’est humain après tout.

personal-shopper

Pour devenir riche

En tout cas, beaucoup d’auteurs se sont penchés sur cette question : un dénommé  T. Harve Eker notamment. Ce-dernier parle de stratégie pour réviser notre plan financier  mental et changer notre programmation :

1- Prise de conscience. Avant toutes choses, pour pouvoir modifier une attitude, un comportement, il faut se rendre compte de la façon dont on fonctionne. Il faut donc s’observer et s’examiner à la loupe pour détecter nos pensées, nos craintes, nos croyances, nos habitudes, nos actions et même nos inactions.

2- Compréhension. Ensuite, nous allons rechercher d’où provient notre mode de pensée. Nous pourrons ainsi reconnaitre qu’il ne vient pas directement de nous et qu’il ne fait pas partie intégrante de nous-mêmes. Ce n’est qu’un dossier classé dans notre esprit il y a fort longtemps.

3- Dissociation. A partir du moment où nous avons réalisé que notre mode de pensée était extérieur à nous, nous pouvons décider de le garder ou de le lâcher, en fonction de ce que nous sommes devenus aujourd’hui et des objectifs que nous avons pour demain.

4- Déclaration. Enfin, nous allons exprimer officiellement notre intention de faire ou d’être quelque chose, et d’entreprendre toutes les actions nécessaires pour transformer cette intention en réalité. La déclaration est une affirmation positive que l’on exprime à voix haute avec conviction, qui adresse un message puissant à notre subconscient et libère une solide énergie dans toutes les cellules de notre corps.
Lire la suite: http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/les-secrets-dun-esprit-millionnaire/#ixzz4MyfI6Nxl

Quant à moi

Mais je suis sincèrement de ceux qui pensent que le bonheur n’est définitivement pas lié au niveau de richesse. J’ai eu une magnifique enfance et mes parents n’étaient pas millionnaires. Je n’ai jamais manqué de rien, et j’ai eu la chance incroyable de recevoir beaucoup d’amour, et une très belle éducation humaine, ferme, et profonde ; Bref. Pourquoi je te parle de cela ?

Revenons à nos moutons. Aujourd’hui, ma paie n’est certes pas mirobolante mais elle me permet d’honorer les dépenses de la vie quotidienne. Et au-delà de l’aspect financier, je préfère partager un bon moment en toute simplicité avec les gens simples que j’aime plutôt que de m’ennuyer dans un dîner de la haute. Mais les choses ne sont pas binaires, et il est évidemment tout à fait possible d’apprécier ces deux types de moments. Et les goûts humains sont au combien complexes, et contradictoires parfois !

Et toi, rêves-tu de devenir riche ?

A très vite,

Prends soin de toi.

Sana.

Tous droits réservés.

 

Publicités

46 réflexions sur “Esprit millionnaire

  1. Emmanuel Macron (dans une formule à la Séguéla et sa Rolex) a déclaré un jour qu’il faudrait que « les jeunes Français aient envie de devenir milliardaires » : c’est placer la barre un peu plus haut !
    Il est vrai que l’ex-ministre de l’Économie sous FH devait gagner plus d’argent à la banque Rothschild que lorsqu’il officiait dans le bunker de Bercy…, et on comprend qu’il ait eu un jour l’envie de se mettre « en marche » pour aller voir ailleurs si c’était plus rentable.
    Donc il connaît la méthode. Il suffit qu’il distribue les recommandations que vous citez à ses « adhérents » qui se pressent sans doute par millions à ses one-man shows médiatiques (mais la société « Bygmalion » n’aurait pas été retenue pour les organiser).

    Aimé par 1 personne

  2. C’est une bonne question, ce que les millionnaires/milliardaires pensent…
    Avoir tellement d’argent que tu ne sais plus quoi en faire toi même et voir à côté toutes les personnes dans le monde qui manque cruellement d’argent… Comment ça se gère et se vit ça?
    Ca ne me donne pas envie de devenir riche personnellement ^^
    Et avoir suffisamment d’argent mais pas trop permet de se recentrer sur l’essentiel, de prendre conscience de la valeur des choses, de se questionner sur la société de consommation, de prendre du recul, alors que si on a toujours autant d’argent qu’on le souhaite, ça doit être dur de se questionner vraiment sur l’essentiel et de ce qui fait notre bonheur en dehors de l’argent et de la consommation..;

    Aimé par 1 personne

  3. Il y a millionaire en rondelles de ferraille, millionaire en pétales de fleurs, millionaire en synapses, millionaire en pensées chaleureuses, millionaire en recettes de grand’mère, millionaire en pouces de bonheur … aucun n’étant exclusif. La voiture ne m’attire pas … avoir ma maison restaurée et isolée, si ! Une toute douce journée à vous, Sana.

    Aimé par 3 people

  4. Super réflexion. Quand j’étais petite, je rêvais d’être riche et célèbre, rien que ça. Je me disais qu’à 25 ans je serai une star. Je n’ai rien fait pour non plus et à 25 ans, j’ai dû constater que je n’étais ni riche ni célèbre XD Mais en réalité, ce monde m’effraie beaucoup trop. Je crois qu’être un « riche sain » avec de belles valeurs et une réelle exploitation intéressante de sa richesse est rare…. je ne suis pas sûre que j’arriverais moi-même à garder la tête sur les épaules ! ^^ Enfin bref, comme anaverbaniablog, moi aussi j’aspire simplement à ne pas manquer, c’est à mes yeux le plus important également. Merci de cet article Sana !

    Aimé par 2 people

  5. Un bien bel article ! Bravo Sana ! Bisous de cœur…
    – Sagesses d’Auvergne en commentaires :
    Si l’argent ne fait pas le bonheur, certes, il y contribue !
    Mais, dans la liste des termes connexes au terme « argent », à savoir : (avoir, argent liquide, argent sale, bien, bijou, caisse aux trésors, capital, casino, couleur, cupidité, déficit, domination, espèces, finance, finances, fonds, fortune, héritage, jeux d’argent, manque d’argent, matière, mercenaire, milliardaire, millionnaire, monnaie, pognon, puissance, radin, radis, ressource, revenu, richesse, salaire, somme, tirelire, trésor, trésorerie, vénal, etc.), beaucoup d’entre eux m’exaspèrent, voire m’horripilent.
    Et pourtant, comme le disent nos anciens : « Cau de tot monde… Per faire un monde. » (Il faut de tout monde… Pour faire un monde.) ! Riche ou pauvre, blanc ou noir, jeune ou vieux… Chacun a sa place ici-bas. Mais, et nos anciens nous le rappellent, également : « Lo mai riche del cementèri de devenir… A pas grand causa quò te pòt servir. » (A devenir le plus riche du cimetière… Ne te servira pas à grand-chose.)
    – Et quelques liens vers mon blog pour conclure :
    https://lewisfoxy2.wordpress.com/il-faut-peu-de-merite-pour-gagner-de-largent-par-chance/
    https://lewisfoxy2.wordpress.com/lorsque-lhomme/
    https://lewisfoxy2.wordpress.com/la-requete/
    https://lewisfoxy2.wordpress.com/2011/04/02/travaille-pour-largent-et/

    Aimé par 2 people

  6. Je viens justement d’entendre une réplique dans un Desperate Housewive « l’argent ne fait pas le bonheur ça c’est un dicton de pauvre  » mais je ne suis pas d’accord. Certes il faut un minimum car le souci permanent de payer ses factures peut épuiser. Après je pense que l’humain se lasse de tout y compris d’être riche à ne savoir qu’en faire. Après, être de la haute et être riche sont deux choses un peu différente. Tu peux aussi devenir riche et avoir une éducation solide qui fait de tes valeurs un fondement inébranlable. C’est peut être un peu idéaliste..le trop plein d’argent peut prendre le pouvoir et sans doute changer les gens. Je suis toujours bluffée d’entendre ces histoires de quidam qui gagnent des sommes dingues à l’euro million. C’est pas pour rien que la loterie nationale leur propose un accompagnement psy pour ne pas péter les plombs.

    Aimé par 2 people

  7. ça paraît un peu bête mais je préfère avoir la santé. L’argent ne doit pas être LE moteur de nos vies. Etre heureux de petites choses, ne pas être blasé, je trouve bien souvent les gens riches revenu de tout, blasé.. c’est triste je trouve. Après le rêve de trouver une mallette avec des petites coupures je l’ai fais aussi loll très intéressant ton article ! bon weekend Sana ! 🙂

    Aimé par 2 people

  8. J’ai toujours entendu dire que les enfants de riches s’ennuient donc mieux vaut être pauvre et d’amuser de bon cœur. Un jour un ministre (Raffarin) a dit que nous étions « la France d’en bas » heureusement qu’il y a cette France car qui paieraient les impôts pour nourrir l’État puisque les riches n’en paient que très peu.
    j’ai parcouru ce blog et je me suis arrêté à la gym, faut vraiment être souple pour effectuer un tel sport. Amitiés.

    Aimé par 2 people

  9. Je rêve souvent (éveillé) de gagner un loto ou un euromillion mais là les questions affluent, comment vais-je dépenser cet argent ? Quel appartement (et où) je vais acheter ? Quelle voiture ? etc… El les droits de succession pour mes héritiers… Bref que de soucis !
    Cependant si l’argent ne fait pas le bonheur il y contribue sans doute, ne serait-ce que pour se payer un chez soi, une paire de chaussures ou bien entrer dans le restaurant dont la carte vous fait baver depuis des années mais qui n’est décidément pas dans vos moyens.
    Peut-être que beaucoup d’argent c’est bien mais que trop c’est trop.

    Aimé par 2 people

  10. Bel article sur ce que serait la vie avec des si… je pense qu’en effet l’argent ne fais pas le bonheur mais peut permettre d’y contribuer. Je ne rêve pas d’être millionnaire, mais juste d’avoir toujours des rêves que je puisse réaliser parmi celui de faire le tour du monde par exemple et rencontrer d’autres personnes partager et grandir. merci pour cet article

    Aimé par 2 people

  11. Là nous sommes dans un monde qui n’est point le notre. Ces gens là n’ont jamais tenu une facture dans les mains de leur vie. Ils ne savent pas que la majorité des gens vivent avec un budget de moins de 1200 euros par mois. Je pense que l’on devrait leur donner le même salaire et on verrait s’ils arrivent à boucler le budget jusqu’à la fin du mois.

    Aimé par 2 people

  12. Bonsoir, non, je ne rêve pas d’être riche, à mon âge je suis à l’aise et j’ai ce qui me semble nécèssaire sans superflu, une exception les vêtements, mais pas de luxe de beaux vêtements, pour tout te dire je suis d’accord avec toi, : l’argent ne fait pas le bonheur, mais en avoir assez y contribue, ce qui est surtout à mon avis, la seule richesse qui vaille c’est la SANTE et elle n’a pas de prix. Bonne soirée MTH

    Aimé par 2 people

  13. j’ai aussi lu presque tus les commentaires, j’aime bien le proverbe auvergnat sur le plus riche du cimetière ^-^. bon, en lisant l’article, je me suis dit qu’il faut peut-être distinguer le « né-riche » et le « devenu-riche », mais peut-être hein!!! il y a (eu) des riches qui ont une certaine éthique je crois, mais mais mais… est-ce que le paternalisme n’en est pas le corollaire???… je n’ai jamais rêvé d’être milliard-millionnaire, d’ailleurs je le suis, de naissance, par la grâce de mes plaquettes dans le sang, mais ça je ne l’ai jamais monnayé 🙂 non, je suis comme Marie je crois, ne pas manquer me suffit, j’aimerais parfois compter un peu moins, mais enfin je ne suis pas la plus à plaindre. ne pas manquer ET surtout avoir une bonne santé, que demander de mieux? un dernier mot, un nom, Pierre Rahbi, « la sobriété heureuse » que je n’ai pas lu car je croyais que ça parlait d’alcool, mais non, ça se rapproche plus de ton article! merci d’être passée me lire, je note ton adresse de blog!

    Aimé par 2 people

  14. Je suis riche ….
    De rouler sur mon vélo, le même depuis quarante ans, sous la pluie et la neige….alors que je pourrais maintenant très bien payer la belle voiture qui illustre ton billet.
    De l’or que j’ai, dit on, dans les doigts, qui permet à mes petits enfants de jouer avec les jouets qu’ont eu mes enfants, jouets eux mêmes récupérés dans les poubelles et réparés, car encore parfaitement utilisables.
    De geler dans mon salon l’hiver car j’ai mauvaise conscience de chauffer une pièce qui ne sert qu’une demi heure de temps en temps l’hiver.
    De ne pas payer d’impôt …. comme le mentionne un commentaire … mais c’est parce que j’ai toujours choisi de donner plus que ce que l’impôt me réclamait.
    De n’avoir jamais choisi d’être riche, mais sobre. De pratiquer le covoiturage depuis toujours, d’ailleurs à la grande surprise des chauffeurs qui m’embarquent .
    Alors je suis toujours (de moins en moins) surpris , et (de plus en plus ) meurtri quand je lis certains propos , quand je vois des images (comme celle ci dessus) binaires sur le sujet, clivantes.
    Je suis convaincu que si tous essayions de suivre Pierre Rabhi, nous serions nombreux à être riches. Et à pouvoir utiliser cette richesse pour du bien.

    PS1 – Si vous avez des idées pour mon peso d’or … https://abahli.wordpress.com/2016/07/22/50-pesos-mexicains/
    PS2 – La parabole des talents m’a toujours interpellé.
    PS3 – je ne me suis jamais jugé assez riche pour siroter un café en terrasse…

    Aimé par 2 people

    1. Chacun a sa définition de la richesse. Pour ma part, celle qui prévaut est celle du coeur, de l’âme. Non les choses ne sont pas binaires..Jamais. Mais chacun est libre de son mode de consommation. Et chacun peut être heureux à sa manière : dans une chambre de bonne, ou dans une maison bourgeoise, à vélo ou en bmw.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s