Let’s be aware !

« Y a des gens qui n’ont pas réussi parce qu’ils ne sont pas aware, ils ne sont pas « au courant ». Ils ne sont pas à l’attention de savoir qu’ils existent. Les pauvres, ils savent pas. Il faut réveiller les gens. C’est-à-dire qu’y a des gens qui font leur travail, qui font leurs études, ils ont un diplôme, ils sont au contact tout ça. Tu as un rhume et tu fais toujours « snif ». Faut que tu te mouches. Tu veux un mouchoir ? Alors y a des gens comme ça qui ne sont pas aware. Moi je suis aware tu vois, c’est un exemple, je suis aware ». JC Van Damme.

JCVD sanasecretsofshine

Bon, je n’aurais jamais cru citer JCVD dans un de mes posts.. Comme quoi dans la vie, tout peut arriver.

Aware. Être aware. Plusieurs fois, je me suis pris le bec avec des étroits d’esprits, tu sais ce genre de personnes pas du tout «aware » justement, celles qui n’ont jamais quittées le confort de leur patelin, celles qui sont droguées à TF1 et BFM TV, celles qui pensent comme tout le monde, celles qui ont peu ou prou voyagées, celles qui ont un esprit critique plus que limité.

Attention, je ne juge point. Il s’agit d’un constat. Mais bref ; je pense que tu vois à peu près le genre de personne auquel je fais allusion.

Les étriqués, intolérants, mesquins..

Si je n’arrive pas à tenir une vraie et construction discussion avec ces gens, c’est probablement parce que ma pensée humaniste est à des années-lumière de la leur.

Une de ces personnes décrites plus haut :

« Ouais mais Sana, c’est bien de brandir l’étendard de « l’humanité » à chaque fois, et de défendre les opprimés, mais rends toi compte aussi de la réalité ».

Moi : « Je suis désolée, mais gitans ou pas, ils ont droit comme tout le monde, à de la considération. C’est leur mode de vie depuis des siècles, tu ne peux pas leur imposer de s’installer en pavillon, et adopter totalement ta façon de vivre ».

Elle : « Non, Sana, ils détruisent les terrains, ils volent, ils sont violents. On devrait les .. (je ne peux pas finir cette phrase tellement le mot est HORRIBLE) ».

Moi : « Tu ne peux pas dire cela, et tu ne peux pas non plus tous les mettre dans le même panier. Je suis désolée mais s’ils respectent les domaines publics, et n’entravent en rien la liberté de chacun : je ne vois strictement pas où est le mal ».

Elle : « Mais justement, ils ne respectent rien… ».

Dialogue de sourds. Je l’ai laissé dans sa médiocrité de cœur. Ce n’est sûrement pas de sa faute si elle pense comme cela. Et après tout, nous sommes libres de penser ce que l’on veut.

Pourquoi diable allais-je m’entêter à démontrer que la dignité n’est pas l’apparat d’une oligarchie ?

J’ai une autre anecdote à te relater.

Il y a quelques années de cela, lorsque j’étais étudiante, nous étions en petit groupe, au labo de recherche un soir d’hiver, le soleil commençait à décliner, la luminosité également..

Nous étions, avec notre prof, en train d’évoquer l’apport de la théorie de la main-invisible d’Adam SMITH dans l’économie contemporaine, lorsqu’un étudiant a passé le badge pour accéder au labo. Nous étions dans la pénombre, et l’étudiant (probablement «d’origine africaine»), fut étonné de nous voir dans l’obscurité, c’est alors qu’il nous a proposé gentiment d’allumer la lumière. Figures toi qu’à peine eût il le dos tourné, mon prof nous a regardé et s’est exclamé : « en tout cas, lui, on ne l’a pas vu ! ». Toute l’assistance s’est esclaffée. A l’exception de moi. J’ai trouvé la plaisanterie de très mauvais goût. Certes c’était de l’humour, mais quel humour bas de gamme ! Ni une, ni deux, j’ai pris mon sac et ai quitté l’assemblée. «  Mais Sana, revenez, c’était une boutade.. ! ». Je te prie de croire que j’ai boycotté par la suite, pas mal de ses cours.

Pour ma part, j’ai quelques habitudes qui me permettent au quotidien d’être open, ouverte d’esprit. En voici quelques-unes.

Règle n°1 : Je kiffe embrasser l’inconnu.

Attention, pas n’importe qui ! Je plaisante. Embrasser l’inconnu dans le sens : faire quelque chose qui m’est totalement étranger. Même les choses les plus simples : emprunter un chemin différent pour aller au bureau, tester ce nouveau restaurant en vielle, s’inscrire enfin au cours de dessin ou yoga..

Qui sait, ton nouveau passe-temps pourrait même devenir une passion. Et si tu te découvres réellement une passion pour quelque chose de nouveau, tes horizons s’élargiront. L’amour de la photographie, par exemple, changera la façon dont tu vois le monde.

Règle n°2 : J’essaie de ne jamais dénigrer les gens, les choses.

On t’a surement susurré à l’oreille que ton « date » est un mec à femmes, que la nouvelle DRH a un passé trouble,… Mais avant de juger, il faut apprendre à connaître.

Les gens fermés d’esprit sont connus pour se former des opinions de choses qu’ils n’ont jamais essayées ou des gens qu’ils n’ont pas appris à connaître. Ils peuvent détester cette pizzeria sans même y être entrés ou pensent que le mouvement vegan est une simple mode, sans fondement réel.

Lorsque j’ai décroché mon premier stage en fin de master, j’ai débarquée dans une boite où on m’avait dit, dès les premiers jours, prévenu que j’allais avoir une collègue haute en couleurs, et «  en bouche ». Mais comme je hais prêter attention aux bruits de couloirs, et que j’adore me forger ma propre opinion, j’ai laissé à cette fameuse collègue le «bénéfice du doute»;

Figures toi qu’elle a été la collègue avec laquelle je me suis le plus entendu ! Nous nous sommes tout de suite entendues, car, je ne l’ai jamais jugé. J’ai au contraire essayé de la comprendre, et de lui trouver des circonstances atténuantes… Nous avons tous un parcours de vie bien à nous, une histoire personnelle, qui expliquent ce que nous sommes aujourd’hui.

«So», si je peux te conseiller : sois ami avec quelqu’un que tu n’aurais pas pensé pouvoir apprécier. Essaies d’être open, et aimable, et invites-les à prendre un café.

Règle n°3 : Je dis oui plutôt que non.

Si tu veux être davantage open, essaies de commencer à dire oui aux choses auxquelles tu aurais eu tendance à dire non. Ce pourrait être à l’invitation de ton pote à partir en randonnée, l’invitation de ton collègue pour rejoindre l’équipe de basket de la boîte ou même le barman qui te demande si tu aimerais essayer le nouveau latte spécial. A mon avis, tu seras surpris de voir à quelle vitesse changeront tes perspectives.

Règle n°4 : J’apprends à examiner chaque situation sous différents angles.

Tu penses sûrement que ta façon de penser est la meilleure et tu n’as pas à en changer, mais lis des arguments de l’autre camp pour comprendre ce que ces gens disent. Ils peuvent avoir de très bonnes idées et si ce n’est pas le cas, tu seras conforté dans ton opinion, parce que bien informé.

Personnellement, j’adore me documenter sur la géopolitique mondiale, sur les enjeux économiques, etc.. De sorte, que je me fais ma propre idée sur le monde. De même, sur les religions : j’aime bien comprendre les spiritualités monothéistes, et m’enrichir des autres points de vue tels que l’athéisme, l’agnosticisme, le bouddhisme, etc…

aware sanasecretsofshine wordpress

Règle n°5 : J’élargis mes horizons.

Cultives-toi. Si tu veux être plus open-minded, tu dois élargir tes horizons par tous les moyens possibles. Se cultiver est une idée large et tu peux le faire en allant à l’école, en suivant des cours du soir, en lisant plus de livres, ou en regardant des tutos pour apprendre à faire des nouvelles choses. Plus tu seras cultivé, moins tu auras de chances d’avoir une vision biaisée.

Voyages autant que possible. Si tu n’as qu’un petit peu d’argent à dépenser, voyages simplement vers un endroit amusant à quelques heures de chez toi ; Si tu as un budget qui te le permet, visites les nombreux musées de Paris ou de New York… il y a tellement de belles choses à découvrir.

A défaut, regardes les reportages sur Arte ou autre : tu auras ainsi une idée de la façon dont vivent les gens dans d’autres pays, leur quotidien, leurs traditions, leurs fêtes…

Une langue étrangère ? Apprendre une langue étrangère est un bon moyen d’élargir tes horizons depuis le confort de chez toi. Tu peux regarder des vidéos d’apprentissage sur Youtube ou autre : et c’est gratuit !

sanasecretsofshine parla italiano

Mater des films étrangers dans cette langue pour avoir une meilleure idée de la manière dont les gens la parlent est une bonne option également !

Règle n°6 : Je suis ouverte d’esprit avec les autres.

Engages des débats entre amis. Prends une approche curieuse et amicale quand tu débats avec un ami. Tu n’as forcément tort. Et tu n’as pas forcément raison non plus. Tout est dans le respect des opinions des autres. Et tu as beaucoup à apprendre en échangeant avec les autres. Sois agréable. Sois conciliant.

Acceptes davantage d’invitations. Fut un temps, j’étais bien plus réservée qu’aujourd’hui. Et si on m’invitait, il me fallait être sûre que je sois dans ma zone de confort !

Aujourd’hui, autant que faire se peut, j’aime fréquenter des endroits où je n’ai jamais pensé me rendre.

Conclusion : l’utopie qui coule dans mes veines.

Je suis comme cela. Je suis franche. Je suis une grande humaniste. Je suis une grande rêveuse. J’aime élargir mes horizons chaque jour, et je trouve que les gens ouverts d’esprit vivent une existence excitante, équilibrée et pleine de découvertes.

Je hais l’antisémitisme, je hais le racisme, je hais l’homophobie, je hais tout ce qui peut laisser croire à quelqu’un qui puisse être supérieur, ou meilleur qu’un autre.

racisme sanasecretsofshine

Alors oui l’être humain a ses facettes noires. L’Histoire nous l’a rappelée, nous le rappelle, et nous le rappellera. Alors oui, l’être humain est capable de massacres, guerres, manipulations, perversions pour asseoir son hégémonie.

Mais non, je ne rentrerai dans le moule de l’hypocrisie, et oui l’utopie d’un monde meilleur continuera d’habiter tout mon être, et de couler dans mes veines.

peace and love sanasecretsofshine wordpress

Peace. Love.

Tous droits réservés.

Publicités

15 réflexions sur “Let’s be aware !

  1. L’histoire nous rappelle sans cesse que l’humanité à des côtés sombres. On oublie trop vite les guerres passées, qu’un dictateur peut faire basculer le monde dans l’horreur, la peur et la haine de l’autre !

    Je suis très inquiète du climat en France et des futures élections françaises …
    Bel article en tous cas qui résume très bien l’imbécilité et l’ignorance des hommes !
    à bientôt, Val

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai adoré ton article ! Je me retrouve complètement dans ta façon de voir le monde et c’est vrai que pour une fois Jean-claude vendame dit une chose censée. Il faut sans cesse se remettre en cause, arrêter de croire aux idées préconçus, se poser des questions pour ainsi avoir sa propre opinion mais qui a un sens profond au lieu de donner un avis alors qu’on a même pas réfléchie à la question !

    Aimé par 1 personne

  3. J’adore ta façon de pensée. Elle ressemble un peu à la mienne. Je n’aime pas mettre des étiquettes sur les gens et j’apprends à connaître avant de juger. Je trouve qu’il faut essayer de comprendre la réalité des autres avant d’émettre un opinion négative à leur égard. Je leur redis tu me rejoins beaucoup dans cette article.

    Aimé par 2 people

  4. Sous-La-Robe

    J’adore ! Surtout :

    Règle n°1 : Je kiffe embrasser l’inconnu.
    Attention, pas n’importe qui ! Je plaisante. Embrasser l’inconnu dans le sens : faire quelque chose qui m’est totalement étranger. Même les choses les plus simples : emprunter un chemin différent pour aller au bureau, tester ce nouveau restaurant en vielle, s’inscrire enfin au cours de dessin ou yoga..

    Qui sait, ton nouveau passe-temps pourrait même devenir une passion. Et si tu te découvres réellement une passion pour quelque chose de nouveau, tes horizons s’élargiront. L’amour de la photographie, par exemple, changera la façon dont tu vois le monde.

    Aimé par 1 personne

  5. Ping : Mes 10 remèdes à l’ennui – Les secrets pour rayonner

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s