Si je m’endors me réveillerez- vous ?

clod

COMME UN AIR DE CLAUDIO

« Si je m’endors me réveillerez- vous ?

Il fait si froid dehors le ressentez- vous ?

Il fut un temps où j’étais comme vous.

Malgré toutes mes galères je reste un homme debout.

Priez pour que je m’en sorte.

Priez pour que mieux je me porte.

Ne me jetez pas la faute.

Ne me fermez pas la porte” (..)

Cet air vous est familier?

En me réveillant ce matin, je tombe sur ces jolies paroles à la radio, et elles me font écho tellement je suis de celles et ceux qui ont toujours de la considération pour chaque être humain, et ce, sans distinction de couleur, de rang social, ou d’origines..

TOUS HUMAINS

Car, l’Humanité est Une. Nul n’est supérieur à un autre.

Bien que projetés chaque jour dans les tourments de nos quotidiens, essayons de ne pas nous draper dans l’arrogance. Essayons de ne pas fermer les yeux sur la misère lorsque nous la voyons.

JUSTE UN PEU DE CONSIDÉRATION

Il suffit de peu : une parole douce, un regard empli de compassion pour redonner aux oubliés de la vie ce baume d’humanité..

Les Hommes naissent libres et égaux en dignité et en droits. Efforçons-nous de ne pas l’oublier.

Sana,

#claudiocapeo #sdf #humanité

Tous droits réservés.


Publicités

9 réflexions sur “Si je m’endors me réveillerez- vous ?

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s